2e jour du repêchage : quatre Américains et trois Européens pour le CH

0
4

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services ainsi qu’à des fins publicitaires.
Le respect de votre vie privée est important pour nous. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations,
veuillez revoir vos paramètres avant de poursuivre votre visite.Gérer vos témoins de navigationEn savoir plus

Le Canadien a choisi quatre Américains et trois Européens au deuxième jour du repêchage virtuel de la LNH, mercredi.

Il a d’abord réclamé l’Américain Luke Tuch, un robuste ailier gauche qui doit se joindre à l’Université de Boston.

Tuch, dont le frère Alex joue avec les Golden Knights de Vegas, a inscrit 15 buts et 15 passes en 47 matchs avec l’équipe américaine des moins de 18 ans.

Mon frère est parti avec le programme de développement américain quand j’avais 10 ans, mais j’ai toujours été entouré par des joueurs de hockey. Mon voisin immédiat était Tim Connolly qui a joué pour les Sabres. J’ai grandi dans l’État de New York et le hockey est un petit monde. Même si mon père n’a jamais joué, j’ai toujours été dans cet environnement-là.

Quand vient le temps de décrire son style de jeu, Luke Tuch ne s’identifie pas nécessairement à son frère.

Je joue comme Jamie Benn, un attaquant de puissance robuste avec un bon lancer. Ma mentalité pendant les matchs est celle de Matthew Tkachuk. Déranger l’adversaire et brasser un peu.

Le Tricolore a ensuite choisi le Tchèque Jan Mysak, qui s’est amené avec les Bulldogs de Hamilton de la Ligue junior de l’Ontario en cours de saison, l’année dernière. En seulement 22 matchs, il a récolté 25 points, dont 15 buts.

Malgré ses excellentes statistiques, l’adaptation n’a pas été facile, mais il ne regrette pas son déménagement.

Oui, c’était la meilleure décision, mais c’était une décision difficile. J’ai joué toute ma vie pour les équipes de ma ville, Litvinov, et j’ai décidé d’aller à Hamilton. C’était la meilleure décision que je n’ai jamais prise.

Comme la saison n’est pas encore commencée en Ontario, il a été prêté à son club tchèque, mais il n’a joué que quatre matchs après deux semaines de quarantaine, car il a été en contact avec un cas de COVID-19.

L’équipe montréalaise devait ensuite repêcher au 57e rang, mais le directeur général Marc Bergevin et ses hommes ont plutôt envoyé ce choix au Lightning pour obtenir le 124e cette année et un de deuxième tour l’an prochain.

Le tricolore s’est aussi départi de sa sélection suivante. Le 98e choix s’est retrouvé à San Jose, tandis que le Canadien aura un choix de troisième tour l’an prochain.

Mais, Trevor Timmins avait trois autres sélections à faire avant la fin du 4e tour.

Avec les 102e et 109e choix, il a jeté son dévolu sur des joueurs qui seront coéquipiers chez les Bulldogs de l’Université Minnesota-Duluth, les attaquants Jack Smith et Blake Biondi.

Biondi est un joueur de centre qui a marqué 47 buts en 31 matchs, maintenant une moyenne de plus de trois points par match dans une école secondaire du Minnesota.

Le Canadien a conclu le 4e tour en prononçant le nom de Sean Farrell, un petit attaquant inscrit à l’Université Harvard.

Au 5e tour, la tournée américaine s’est poursuivie quand le Tricolore a choisi un joueur d’origine Tchèque qui évolue aux États-Unis depuis qu’il a 16 ans, l’attaquant Jakub Dobes.

C’est en Russie que le Canadien a trouvé son choix de 6e ronde. Alexander Gordin est un attaquant de 19 ans, qui a fait partie de l’équipe nationale à quelques occasions.

Pour conclure le tout, le Canadien a troqué son choix de 7e tour aux Blackhawks en d’une sélection de 7e tour, l’an prochain. Ironiquement, les Hawks ont repêché le Québécois Louis Crevier, un défenseur des Saguenéens de Chicoutimi.

Comme le Canadien, les Sénateurs d’Ottawa avaient une multitude de choix. Après leurs trois sélections de premier tour, ils en avaient trois autres au deuxième.

Ils ont d’abord sélectionné l’attaquant finlandais Roby Jarventie avec le 2e choix de ce tour, le 33e au total.

Les Sénateurs ont ensuite conclu un échange avec les Maple Leafs de Toronto pour améliorer leur rang de sélection suivant. Ils ont cédé les 59e et 64e choix pour grimper au 44e rang.

Ils en ont profité pour mettre la main sur l’Américain Tyler Kleven, un défenseur imposant. L’athlète de Fargo, au Dakota du Nord, mesure déjà 1,94 m (6 pi 4 po) et pèse 91 kg (200 lb). Il aura 19 ans en janvier.

Ottawa a conclu le deuxième tour en choisissant un autre gros bonhomme, l’attaquant russe Egor Sokolov, qui jouait avec les Screaming Eagles du Cap-Breton.

L’attaquant de 1,94 m (6 pi 4 po) et 101 kg (220 lb) a progressé à chacune de ses trois saisons dans la LHJMQ.

L’an dernier, il a été le meilleur buteur du circuit et a terminé au 3e rang des marqueurs avec 46 buts et 46 passes en 52 matchs.

Les Sénateurs sont retournés dans la LHJMQ pour leur choix de 6e tour, quand ils ont réclamé l’Ontarien Philippe Daoust des Wildcats de Moncton.

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

ImportantAfin de favoriser des discussions riches, respectueuses et constructives, chaque commentaire soumis sur les tribunes de Radio-Canada.ca sera dorénavant signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur (à l’exception de la zone Jeunesse). Le nom d’utilisateur (pseudonyme) ne sera plus affiché.

En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit.

Il ne faut jamais dire jamais. L’attaquant Jesse Puljujarvi, qui avait mentionné il y a un peu plus d’un an qu’il ne voulait plus porter les …

Malgré une blessure à l’épaule subie l’an dernier, il a l’intention de continuer à jouer de façon robuste.

Les Hurricanes de la Caroline ont choisi Seth Jarvis au 13e rang de la première ronde du repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey …

Dans sa chronique, Martin Leclerc affirme que le DG du Canadien connaît une saison morte des plus productives.

La troupe de Thierry Henry renoue avec la victoire en battant les meneurs de la Conférence de l’Est.

S’étirer ou ne pas s’étirer? Courir sur le trottoir ou sur l’asphalte? Choisir des souliers minimalistes ou hypercoussinés? Christian Duval, …

Source: https://ici.radio-canada.ca/sports/1739436/hockey-lnh-repechage-canadien-2e-tour-tuck-mysak-americains

Jan Mysak

Actu monde РCA Р2e jour du rep̻chage : quatre Am̩ricains et trois Europ̩ens pour le CH

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

– Pub –