A Marseille, Samia Ghali fait la pluie et le Printemps

0
4

La Cour des comptes ne croit pas au retour de la croissance pour faire refluer la dette

Buzyn face aux députés, mobilisation des soignants, loi chinoise sur la sécurité nationale… L’essentiel de l’actu de ce mardi

Expérimentation animale : le nouveau décret est-il une avancée ou un recul pour les défenseurs des animaux ?

Elle avait une ambition plus grande. La sénatrice s’imaginait maire de Marseille, son patelin de toujours. Samia Ghali a encore échoué. Elle parvient tout de même à conserver son fief des quartiers Nord. Une petite victoire qui lui offre un grand rôle : elle détient un gros morceau de la couronne entre ses mains. Samedi, lors du fameux troisième tour, Samia Ghali mélangera peut-être ses sièges avec ceux du Printemps marseillais. Michèle Rubirola deviendrait reine, la première de l’histoire marseillaise. La sénatrice peut aussi faire un autre choix – la droite en rêve –, qui irait à l’encontre de sa vie et du vote des Marseillais. Une sorte de suicide politique.

Les socialistes de la ville refusent d’imaginer le pire. Quelques jours avant le second tour, Benoît Payan confiait : «Je ne suis pas inquiet, je connais très bien Samia […], ses combats et ses valeurs. Elle ne peut pas faire gagner la droite, c’est imposs

29.06.20

Largement en tête à l’échelle de la ville, le Printemps marseillais mené par Michèle Rubirola n’a remporté que quatre secteurs sur huit. La victoire de l’union des gauches reste à consolider lors de l’élection du maire par le conseil municipal.

30.06.20

Pour l’emporter, Martine Vassal doit obtenir le soutien du dissident LR Bruno Gilles et de Samia Ghali. Mais son parti hésite aussi à l’écarter au profit d’un autre candidat de sa liste.

29.06.20

Michèle Rubirola, cheffe de file du Printemps marseillais, bannière de la gauche unie, était en tête dimanche soir avec près de 40 % des voix. Un succès à confirmer avec l’élection du maire au troisième tour en fin de semaine.

26.06.20

Retour sur un bureau de vote des Caillols, dans le 12e arrondissement, où le premier tour avait été émaillé de multiples incidents, aujourd’hui dans le viseur des enquêteurs. Récit.

30.06.20

Leurs parcours sont divers et leurs expériences multiples mais, s’il n’y a pas de portrait-robot de l’édile écolo, ils partagent tous un rapport concret à la politique et l’envie de passer de la posture de lanceur d’alerte à celle d’acteur.

29.06.20

28.06.20

16,5 millions d’électeurs étaient appelés à voter dans 4 820 communes pour ce second tour, organisé trois mois après le premier, avec des précautions…

26.06.20

26.06.20

Si le seul grand espoir RN est Perpignan, socialistes et écolos pourraient s’emparer de plusieurs grandes villes ce dimanche.

29.06.20

Les cadres d’EE-LV savouraient dimanche soir dans leur QG parisien les succès du parti dans de nombreuses villes de France, dont Bordeaux, Lyon, Strasbourg ou Poitiers. Enfin aux manette, ils se savent désormais attendus au tournant.

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMiaWh0dHBzOi8vd3d3LmxpYmVyYXRpb24uZnIvZnJhbmNlLzIwMjAvMDYvMzAvYS1tYXJzZWlsbGUtc2FtaWEtZ2hhbGktZmFpdC1sYS1wbHVpZS1ldC1sZS1wcmludGVtcHNfMTc5Mjk1MtIBAA?oc=5

News – A Marseille, Samia Ghali fait la pluie et le Printemps

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here