Aisne : ce que l’on sait de l’accident de la route qui a coûté la vie à quatre enfants

0
3

Mardi après-midi, un terrible accident de la route a coûté la vie à quatre enfants à Laon, dans l’Aisne. La conductrice est grièvement blessée.

– L’accident a impliqué cinq véhicules

Survenu vers 15 heures, mardi, sur la route nationale 2 qui relie Maubeuge à Paris, à hauteur d’un collège et d’un terrain de sport, l’accident a impliqué cinq véhicules au total : un poids lourd de type camion-benne, deux fourgonnettes et deux véhicules de tourisme.

« Les circonstances exactes de cet accident restent à déterminer, a indiqué mercredi le parquet de Laon. Il apparaît qu’un poids lourd a percuté un véhicule qui s’est ensuite enflammé. » D’après les premiers éléments de l’enquête, le véhicule de tourisme qui transportait les cinq victimes a été percuté par un camion qui venait en sens opposé, ainsi que par l’arrière par une fourgonnette. Ces deux chocs auraient alors provoqué l’embrasement de la voiture, piégeant ses occupants qui se sont alors retrouvés bloqués à l’intérieur.

– Quatre enfants décédés et la conductrice grièvement blessée

Malgré le secours de plusieurs témoins du drame et d’habitants proches, les quatre enfants, âgés de 9 à 13 ans, n’ont pas pu être secourus. Tous ne seraient pas morts sur le coup. Plusieurs personnes présentes racontent avoir entendu des cris de panique d’au moins un des enfants. Évelyne, voisine du drame, s’est précipitée pour aider les victimes. Elle témoigne pour l’Union
 : «
 J’ai couru chercher un extincteur au collège qui se trouve à côté, mais une fois sur place, il n’y avait rien à faire. C’étaient les flammes de l’enfer. Ça a brûlé comme une boule de papier froissé. »

La conductrice, âgée de 42 ans, a, elle, été grièvement brûlée. Son pronostic vital n’est pas engagé. Extraite de la voiture grâce à l’action des témoins qui sont parvenus à briser le pare-brise, elle a été héliportée vers l’hôpital d’Amiens.

La victime est la mère d’un des quatre enfants et la tante des trois autres. Salah, un des témoins de la scène interrogé par Le Parisien, raconte : « On a tiré la dame pour l’éloigner un peu, on avait peur que ça explose.
Elle était très brûlée sur tout un côté, mais elle ne voulait pas qu’on s’occupe d’elle. Elle criait qu’il fallait sauver les enfants, le reste ne comptait pas… »

– Le conducteur du poids lourd a perdu le contrôle de son véhicule

Une enquête pour « homicides » et « blessures involontaires » a été ouverte et confiée au commissariat de police de Laon. Dès mardi, les conducteurs du poids lourd et du fourgon ont été placés en garde à vue. Les tests d’alcoolémie et salivaires « se sont révélés négatifs », indique le parquet. Le conducteur du fourgon, âgé de 38 ans, a été relâché, tandis que celui du poids lourd, un homme de 57 ans, était toujours entendu, mercredi, en fin de journée.

Selon une source policière contactée par France Info, ce dernier aurait reconnu avoir perdu le contrôle de son véhicule en ramassant le câble d’alimentation de son téléphone portable. Gêné par celui-ci qui se trouvait entre ses jambes, il se serait baissé pour le ramasser. Un moment d’inattention qui a été fatal. En relevant la tête, il aurait alors tenté d’éviter de foncer dans le fourgon qui freinait devant lui et percuté une voiture en sens inverse.

– Impliqué dans un délit de fuite et deux mentions au casier judiciaire

Mercredi, le parquet a indiqué que « les investigations se poursuivaient » pour faire la lumière sur les circonstances de l’accident, sans donner davantage de précisions sur les faits. Tout en précisant que le casier judiciaire du conducteur de poids lourd « porte trace de deux condamnations prononcées, il y a plus de dix ans, des chefs de conduite en état alcoolique ». D’après le procureur de la République de Laon, l’homme serait par ailleurs « impliqué dans un délit de fuite commis à Soissons un peu plus tôt (mardi), suite à un accident matériel sans lien avec l’accident mortel ».

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMigwFodHRwczovL3d3dy5sYXZvaXhkdW5vcmQuZnIvODQ1NjYxL2FydGljbGUvMjAyMC0wNy0zMC9haXNuZS1jZS1xdWUtbC1zYWl0LWRlLWwtYWNjaWRlbnQtZGUtbGEtcm91dGUtcXVpLWNvdXRlLWxhLXZpZS1xdWF0cmUtZW5mYW50c9IBhwFodHRwczovL3d3dy5sYXZvaXhkdW5vcmQuZnIvODQ1NjYxL2FydGljbGUvMjAyMC0wNy0zMC9haXNuZS1jZS1xdWUtbC1zYWl0LWRlLWwtYWNjaWRlbnQtZGUtbGEtcm91dGUtcXVpLWNvdXRlLWxhLXZpZS1xdWF0cmUtZW5mYW50cz9hbXA?oc=5

News – Aisne : ce que l’on sait de l’accident de la route qui a coûté la vie à quatre enfants

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here