Analyse mi-séance AOF France/Europe – Un vent d’optimisme souffle de nouveau

0
6

Devenez membre
– Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Nouveau sur Boursorama ?
Devenez membre

(AOF) – Les marchés actions européens sont en nette hausse à l’approche de la mi-séance. Les investisseurs sont rassurés par les propos de Donald Trump selon lesquels l’accord commercial avec la Chine est intact. Dans ce climat porteur, les Bourses ont bien accueilli le rebond plus marqué que prévu de l’activité dans le secteur privé en Europe au mois de juin, révélé par les résultats des enquêtes PMI. Au chapitre des valeurs, les cycliques sont recherchées. Vers midi, le CAC 40 gagne 1,55% à 5 025,55 points. L’Euro Stoxx 50 progresse de 1,77% à 3 299,15 points.

L’action Wirecard rebondit aujourd’hui de 13,2% à 16,35 euros après avoir perdu près de 87% de sa valeur en trois séances. Markus Braun, l’ancien directeur général de Wirecard, a été arrêté en Allemagne au lendemain de l’annonce par le groupe de paiement que le 1,9 milliard d’euros de trésorerie que son commissaire au compte avait refusé de valider, pourrait ne pas exister. Selon la presse, les procureurs de Munich ont confirmé mardi que le dirigeant avait été arrêté car il est soupçonné d’avoir gonflé le bilan et les ventes de Wirecard en effectuant de fausses transactions avec des tiers afin de rendre la société plus attrayante pour les investisseurs et les clients.

En hausse de 4,4% à 29,41 euros, Bouygues signe l’une des plus fortes progressions du CAC 40. JPMorgan a relevé sa recommandation de Neutre à Surpondérer et rehaussé son objectif de cours de 30 à 35 euros sur le titre. L’analyste repasse à Surpondérer après avoir rétrogradé à Neutre le 14 avril dernier. La maison d’études a identifié plusieurs drivers dont des augmentations probables des prix des abonnements mobiles à court terme ou encore une décision en juillet/août au sujet du dividende suspendu pour lequel le broker anticipe un rétablissement (dividende ordinaire de 1,7 euro par action).

Sanofi abandonne 0,3% à 92,74 euros, pénalisé par son statut de valeur défensive dans un marché soutenu par le regain d’appétit pour le risque. Le laboratoire français a cependant dévoilé ce matin de bonnes nouvelles. En premier lieu, le groupe a rappelé être en première ligne dans la recherche d’un vaccin contre le Covid-19. Sanofi court en effet deux lièvres à la fois. En partenariat avec le britannique GSK, Sanofi prévoit de débuter un essai de phase I/II en septembre et d’obtenir l’approbation de leur vaccin basé sur la technologie de l’ADN recombinant d’ici au premier semestre de 2021.

Le secteur privé français a connu un rebond de l’activité en juin 2020 en France, selon une estimation flash du bureau d’études IHS Markit. Ainsi, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 51,3 contre un consensus Reuters de 46,3 et après 32,1 en mai. De son côté, le PMI dans les services a atteint 50,3 en juin contre un consensus de 44,2 et après 31,1 en mai. Enfin, le PMI manufacturier s’établit à 52,1 contre un consensus de 46 et après 40,6 en mai.

Le secteur privé allemand a connu un rebond de l’activité plus important en juin 2020, selon une estimation flash du bureau d’études IHS Markit. Ainsi, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 45,8 contre un consensus Reuters de 44,2 et après 32,3 en mai. De son côté, le PMI dans les services a atteint 45,8 en juin contre un consensus de 42 et après 32,6 en mai. Enfin, le PMI manufacturier s’établit à 44,6 contre un consensus de 41,5 et après 36,6 en mai.

En zone euro, l’indice des directeurs d’achat (PMI) Composite d’IHS Markit, qui prend en compte les secteurs manufacturier et des services, est ressorti à 47,5 contre un consensus Reuters de 42,4 et après 31,9 en mai. De son côté, le PMI dans les services a atteint 47,3 en juin contre un consensus de 41 et après 30,5 en mai. Enfin, le PMI manufacturier s’établit à 46,9 contre un consensus de 44,5 et après 39,4 en mai.

Aux Etats-Unis, l’indice des directeurs d’achat Composite (IHS Markit) pour juin est attendu à 15h45 et les ventes de logements neufs en mai à 16h.

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.

Vous êtes déjà membre ?
Connectez-vous

Pas encore membre ?
Devenez membre gratuitement

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMimAFodHRwczovL3d3dy5ib3Vyc29yYW1hLmNvbS9ib3Vyc2UvYWN0dWFsaXRlcy9hbmFseXNlLW1pLXNlYW5jZS1hb2YtZnJhbmNlLWV1cm9wZS11bi12ZW50LWQtb3B0aW1pc21lLXNvdWZmbGUtZGUtbm91dmVhdS03OWUzNjE1NTA2YzNkMzViNzkyMjhjOGU0Y2FiODA3NtIBnAFodHRwczovL3d3dy5ib3Vyc29yYW1hLmNvbS9ib3Vyc2UvYWN0dWFsaXRlcy1hbXAvYW5hbHlzZS1taS1zZWFuY2UtYW9mLWZyYW5jZS1ldXJvcGUtdW4tdmVudC1kLW9wdGltaXNtZS1zb3VmZmxlLWRlLW5vdXZlYXUtNzllMzYxNTUwNmMzZDM1Yjc5MjI4YzhlNGNhYjgwNzY?oc=5

News – Analyse mi-séance AOF France/Europe – Un vent d’optimisme souffle de nouveau

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here