Après le mystérieux kidnapping, Fru Ndi entame la prochaine étape, voici les détails!

0
162
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Fru Ndi enverra une correspondance au chef de l’Etat. Le leader du Social Democratic Front est de retour à Bamenda. Après avoir connu des moments difficiles sur la route de Kumbo, où il allait assister à l’inhumation du député Banadzem Joseph Lukong.

John Fru Ndi, chairman du Sdf a recouvré sa liberté au environ de 18h34mn samedi 27 avril 2019. A la tête d’une délégation des responsables de son parti, le leader du Social Democratic Front accompagnait la dépouille de l’honorable Banadzem Joseph Lukong en sa dernière demeure à Kumbo, chef – lieu du département du Bui dans la région du Nord-ouest. Chemin faisant, des séparatistes armés de la république fantôme d’Ambazonie ont intercepté le convoi. Après avoir tiré deux coups feu en l’air, ils ont contraint Fru Ndi de les suivre pour un échange avec leur commandant. Les séparatistes ont passé le chairman à l’interrogatoire.

En effet, le supposé commandant a ordonné au leader du Sdf de rappeler ses députés et sénateurs du parlement. Ceci afin de conforter leur logique (des séparatistes Ndlr) à la partition du Cameroun. Le leader du parti du 26 mai 1990 leur a opposé un refus catégorique, insinuant que la présence de ses élus au parlement est le seul forum qui lui donne l’opportunité de parler au président de la République Paul Biya. Malgré les menaces de ses ravisseurs, John Fru Ndi est resté de marbre. Autour de 18h34mn, il a été élargi. Déterminé, le leader du Sdf s’est rendu à la tombe du président du groupe parlementaire Sdf à l’Assemblée nationale.

Cet enlèvement du chairman intervient une semaine après le kidnapping de son frère et de ses deux employés. Ces derniers sont toujours en captivité. Les ravisseurs exigent 6 millions pour leur libération.

A sa résidence de Ntarikon par Bamenda ce matin de dimanche 28 avril 2019, le Chairman a annoncé aux journalistes qu’il enverra une lettre au chef de l’Etat Paul Biya. Certainement pour lui faire part de ce qui s’est passé et proposer des voies et moyens pour sortir de cette crise inextricable.

Source: Camer.be

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here