Ardian renonce à faire une offre à Engie sur Suez

0
2

La société d’investissement se dit fidèle aux principes de négociations non hostiles, et a donc décidé de ne pas déposer d’offre sur la participation de Suez que veut vendre Engie. Ardian ne veut pas concurrencer l’offre de Veolia tant qu’Engie ne se sera pas prononcé dessus lors de son conseil d’administration de lundi soir.

Aucun chevalier blanc ne viendra faire barrage à Veolia pour s’emparer de Suez, ou en tout cas ce ne sera pas Ardian. La société d’investissement avait déclaré son intérêt la semaine dernière pour le groupe dirigé par Bertrand Camus, qui cherche à échapper à une fusion avec Veolia. Mais après avoir transmis la semaine dernière à Engie, l’actionnaire de Suez à 32 %, une lettre d’intention qui a entretenu le suspense sur la possibilité d’une offre concurrente de celle de Veolia, Ardian a annoncé lundi en début d’après-midi ne pas lancer de contre-offensive.

« Suite à l’expression de son intérêt, Ardian a travaillé sur une offre soutenue par les salariés de Suez et son conseil et nécessitant six semaines de due diligence. Cependant, Ardian, fidèle aux principes de négociations non hostiles, a décidé de ne pas déposer d’offre pour laisser le temps aux discussions en cours ».

La société d’investissement avait déclaré jeudi s’être entourée d’un noyau d’institutionnels et partenaires français pour reprendre la participation d’Engie. Mais elle n’avait formulé aucun prix et, surtout, conditionnait une éventuelle offre à la rupture des discussions entre Veolia et Engie. Elle confirme lundi son refus de concurrencer l’offre de Veolia et de perturber le dialogue entre les deux groupes.

A défaut d’offre alternative à celle de Veolia, côté Suez c’est la bataille médiatique et le discours est offensif. « Le Conseil d’administration de Suez s’est réuni ce jour concernant la cession de la participation d’Engie dans Suez. Le Conseil a confirmé que l’approche de Veolia est hostile. (…)», déclare le groupe dans un communiqué tombé en même temps que celui d’Ardian.

Dans ce contexte, le Conseil d’Administration de Suez se dit « en ligne avec la décision d’Ardian de ne pas remettre d’offre au Conseil d’Engie », assure-t-il en soulignant qu’afin de préserver les intérêts des actionnaires et des parties prenantes, il « confirme qu’il mettra en oeuvre tous les moyens à sa disposition pour éviter une prise de contrôle rampante ou un contrôle de fait ».

Le conseil d’administration d’Engie se réunit à 18 heures pour se prononcer sur l’offre de Veolia de lui racheter 29,9 % de Suez à 18 euros l’action, en prélude à une OPA une fois les autorisations antitrust obtenues dans un délai estimé entre 12 et 18 mois. Le suspens sur l’issue de ce conseil se poursuit. Sa décision dépendra en partie de la position des administrateurs représentant l’Etat, qui sont minoritaires mais influents. Malgré l’hostilité affichée de Suez à une fusion avec Veolia, qui impliquerait son démantèlement, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a fait part dimanche de son espoir que les deux groupes parviennent à un accord « dans les heures qui viennent », donc avant le conseil. Cela n’en prend pas le chemin.

Chaque jour, la rédaction des Echos vous apporte une information fiable en temps réel. Elle vous donne les clés pour décrypter l’actualité et anticiper les conséquences de la crise actuelle sur les entreprises et les marchés. Comment évolue la situation sanitaire ? Quelles nouvelles mesures prépare le gouvernement ? Le climat des affaires s’améliore-t-il en France et à l’étranger ?

Vous pouvez compter sur nos 200 journalistes pour répondre à ces questions et sur les analyses de nos meilleures signatures et de contributeurs de renom pour éclairer vos réflexions.

Source: https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/ardian-renonce-a-faire-une-offre-a-engie-sur-suez-1251849

SUEZ, Veolia, ENGIE, Ardian

Actu monde – FR – Ardian renonce à faire une offre à Engie sur Suez

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés