Céline Dion : La maison de sa mère au coeur d’une polémique au Québec

0
2

Après avoir mis du temps à trouver un acheteur pour son domaine au Québec, voilà que Céline Dion se retrouve au milieu d’un sacré différend.

En effet, si elle pactisé avec le promoteur François Duplantie qui présente un projet de 800 millions de dollars canadiens pour la construction de près de 700 appartements sur l’île Gagnon, au plein coeur d’un refuge faunique, ce dernier veut désormais s’emparer du quartier voisin, baptisé Sainte-Rose, où résidait la mère de la chanteuse, Thérèse, décédée en janvier 2020. En plus de son projet de « centre de villégiature international », où un hôtel 5 étoiles de 35 chambres ou encore la création d’un pont sont espérés, François Duplantie prévoit l’édification d’un deuxième hôtel, trois étoiles cette fois, d’une maison de retraite ou encore d’une salle de spectacles.

Si le choix de raser l’ancienne résidence de leur mère fut déchirant pour le clan Dion, reste qu’ils estiment faire là une bonne affaire. En revanche, pour les habitants de la région, le sujet créé polémique. À tel point que le promoteur avait dû briser le silence pour tenter de rassurer au mieux, dans les colonnes du Journal de Montréal. Il expliquait alors qu' »une bande d’arbres d’une profondeur de 15 mètres serait préservée sur le pourtour de l’île » et que seulement trois quais seraient installés. « Personne ne va voir le projet », assurait-il. De plus, la construction de ce complexe, qui occupera 30% de l’île, serait moins néfaste pour les habitants que d’élever une vingtaine de maisons.

Mais, ses arguments sont loin d’être suffisants aux yeux de la présidente de l’association Nature Québec, Louise Gratton, qui n’en démord pas et ne veut absolument pas voir naître ce projet : « Chaque fois qu’on perd un milieu riverain ou une île dans un habitat comme celui-là, on s’occasionne des problèmes à l’avenir. Alors sur le plan de la biodiversité et de l’écologie, je trouve que ce projet-là est inadmissible », a-t-elle déclaré au journal canadien. En outre, toujours d’après Le Journal de Montréal, le promoteur « ne semble pas obtenir l’acceptabilité sociale requise pour son projet. » Face à ce remue-ménage, le maire de la ville a indiqué vouloir proposer un sondage à la population, qui décidera du sort de l’île. Les résultats sont attendus à la fin de l’été.

De son côté, Céline Dion se tient bien éloignée du scandale qui prend de l’ampleur. Elle est actuellement dans sa nouvelle maison à Las Vegas qu’elle a fait construire en 2018. Une maison qu’elle s’est offerte pour un montant mirobolant et qui compterait notamment jusqu’à huit chambres à coucher, mais aussi un garage pouvant accueillir presque vingt voitures. Petit plus non négligeable pour la diva de 52 ans, « la maison est aussi très proche des meilleures écoles privées, ce qu’elle envisage pour ses plus jeunes fils », précisait une source à l’époque des travaux. Rappelons que Céline Dion est maman de jumeaux, Eddy et Nelson âgés de 9 ans, et de Réné-Charles, qui a fêté ses 19 ans en janvier dernier, tous issus de ses amours avec le défunt producteur René Angélil.

Source: https://www.purepeople.com/article/celine-dion-la-maison-de-sa-mere-au-coeur-d-une-polemique-au-quebec_a398315/1

News – Céline Dion : La maison de sa mère au coeur d’une polémique au Québec

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here