« C’était tout sauf les pompiers » : le rapport au vitriol des soldats du feu sur la crise du Covid

0
7

Les soldats du feu gardent un souvenir amer de la gestion de la pandémie et le font savoir. Dans un rapport interne dévoilé par Le Parisien, la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France explique notamment regretter que ces derniers n’aient pas davantage été mis à contribution au plus fort de la crise, tout en pointant des « lourdeurs administratives » et le « choix politique » d’une gestion par le ministère de la Santé, au détriment d’une gestion interministérielle. 

Dans le viseur de cette synthèse rédigée à l’attention du Ministère de l’Intérieur : les structures administratives du ministère de la Santé, les agences régionales de la Santé et le Samu. 

Selon les auteurs, pendant toute la durée de l’épidémie, le 15 « était un numéro de renseignement, pas un numéro d’urgence ». Et d’insister : « La décision du gouvernement d’orienter vers le 15 les appels des citoyens connaissant un doute sur leur état de santé a eu pour conséquences immédiates de saturer la réception et la régulation des appels », regrettent-ils. « Des malades en situation d’urgence vitale n’ont jamais eu de réponse et sont morts dans l’indifférence générale. Un vrai scandale! »

« Les pompiers c’est une force de 250 000 personnes réparties dans 7000 casernes sur tout le territoire. Nous sommes rompus à la gestion de tous les événements. On a fait face à l’H1N1 (virus de la grippe A), à la grippe aviaire, aux accidents industriels, aux attentats… A chaque fois, on s’adapte, et là le mot d’ordre c’était tout sauf les pompiers », déplore le colonel Grégory Allione, président la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

« Plutôt qu’une crise sanitaire, cette crise a surtout été celle du leadership de la communication » et ce au détriment des « décisions stratégiques », estiment encore les auteurs de ce rapport, évoquant l’incompréhension des « acteurs de terrains, pompiers mais aussi médecins généralistes ». 

Alors qu’au plus fort de la crise, de nombreux patients du Grand-Est ou de l’Ile-de-France ont été transférés en TGV vers des régions moins touchées, dans le but, selon le gouvernement, de désengorger les hôpitaux saturés, le rapport des pompiers conclut : « Pures opérations de communication et véritable esbroufe ». Et d’interroger : « était-il efficace de faire faire des centaines de kilomètres aux victimes alors que souvent il y avait de la place dans la clinique d’en face? ».

Pour tirer les leçons de ce retour d’expérience, les pompiers liste plusieurs propositions parmi lesquelles figure la création d’un ministère ou d’un secrétariat d’Etat chargé spécifiquement de la gestion des crises et des gestions d’urgence. 

Le chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique a été tué au Mali, annonce la ministre des Armées

« On est là pour protéger la population, et on se fait insulter » : à Lille, le désarroi d’une commissaire de police

Municipales : Edouard Philippe réélu maire du Havre, « le plus beau des mandats que la République puisse offrir »

« Je suis candidat à la présidence » : Kanye West dans la course à la Maison Blanche

« C’était tout sauf les pompiers » : le rapport au vitriol des soldats du feu sur la crise du Covid

VIDEO – Pluies diluviennes au Japon : 14 morts dans une maison de retraite envahie par les eaux

Votre adresse de messagerie est utilisée uniquement pour vous envoyer nos newsletters personnalisées et autres messages de prospection pour des produits et services analogues du Groupe TF1. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMib2h0dHBzOi8vd3d3LmxjaS5mci9wb3B1bGF0aW9uL2Nvcm9uYXZpcnVzLWxlcy1wb21waWVycy1kZW5vbmNlbnQtbGEtZ2VzdGlvbi1pbmVmZmljYWNlLWRlLWxhLWNyaXNlLTIxNTg0NTYuaHRtbNIBc2h0dHBzOi8vd3d3LmxjaS5mci9hbXAvcG9wdWxhdGlvbi9jb3JvbmF2aXJ1cy1sZXMtcG9tcGllcnMtZGVub25jZW50LWxhLWdlc3Rpb24taW5lZmZpY2FjZS1kZS1sYS1jcmlzZS0yMTU4NDU2Lmh0bWw?oc=5

News – « C’était tout sauf les pompiers » : le rapport au vitriol des soldats du feu sur la crise du Covid

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here