Covid-19 et distanciation sociale: le préfet de Martinique retire une illustration jugée raciste

0
24

Le préfet de Martinique a présenté ses excuses et a retiré ce samedi une illustration publiée la veille sur les réseaux sociaux pour illustrer la distanciation physique, dans le cadre de l’épidémie de coronavirus.

Face à un début de polémique, les services du nouveau préfet Stanislas Cazelles, ex-conseiller à l’Elysée pour l’Outre-mer nommé en février, ont retiré l’illustration.

« Nous présentons nos excuses si elle a pu heurter certains d’entre vous. L’unique objectif était de montrer l’importance de la distanciation face à l’épidémie », a écrit le service communication du préfet sur son compte Twitter.

L’image montre deux personnages, distants d’un mètre, cette distance, recommandée par les autoritaires sanitaires pour lutter contre le Covid-19, étant symbolisée par cinq ananas.

Nous venons de retirer l’illustration publiée hier concernant la distanciation physique. Nous présentons nos excuses si elle a pu heurter certains d’entre vous. L’unique objectif était de montrer l’importance de la distanciation face à l’épidémie. Bien cdt. Service communication.

« Le préfet s’adresse aux habitants de la Martinique et l’Etat édite cette affiche? La macronie c’est cette honte aussi », a tweeté ce samedi matin le chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

« Message honteux du préfet de la Martinique. En 2020, encore des images insultantes et racistes! », a aussi critiqué sur Twitter l’eurodéputée écologiste Karima Delli, tandis que le député LFI Eric Coquerel fustigeait « racisme et colonialisme ».

Le préfet s’adresse aux habitants de la Martinique et l’Etat édite cette affiche ? La macronie c’est cette honte aussi. pic.twitter.com/L1PELXAgnY

Message Honteux du préfet de la Martinique. En 2020, encore des images insultantes et racistes ! pic.twitter.com/Ak39cMDCFG

Quand le préfet de la Martinique fait dans le racisme et colonialisme. L’affiche doit être mise au pilon, le préfet doit s’excuser officiellement ou être démis pic.twitter.com/BWFtAxdXFF

« Après les « kwassa-kwassa » de Macron, son ex-conseiller, préfet de la #Martinique fait dans le néo-colonialisme. Des excuses ont été faites et l’affiche retirée, c’est le minimum. Mais c’est tous les corps de l’État qu’il faut assainir de ces représentations nauséabondes », a réagi la députée LFI Mathilde Panot.

Texte du commentaire

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMijAFodHRwczovL3d3dy5iZm10di5jb20vcG9saXRpcXVlL2NvdmlkLTE5LWV0LWRpc3RhbmNpYXRpb24tc29jaWFsZS1sZS1wcmVmZXQtZGUtbWFydGluaXF1ZS1yZXRpcmUtdW5lLWlsbHVzdHJhdGlvbi1qdWdlZS1yYWNpc3RlLTE5MTkzNjYuaHRtbNIBAA?oc=5

News – Covid-19 et distanciation sociale: le préfet de Martinique retire une illustration jugée raciste

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here