Crise Anglophone: voici pourquoi la France veut prendre ses distances avec Paul Biya

0
200
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Décidément, Paul Biya est acculé de tous les côtés dans la crise anglophone. Après les USA qui depuis toujours qui rejeté le dialogue national ou encore le statut spécial, c’est autour de la France, supposée alliée du régime qui va peut-être souffler la braise sous Paul Biya.

En effet, Sébastien NADOT, un député français de la Haute-Garonne vient de saisir ce lundi à travers une correspondance, le représentant permanent de la France auprès des Nations-Unies. Dans sa lettre, il demande à Nicolas de Rivière de mettre en place un comité d’experts chargé d’« évaluer in situ les violations au droit international des droits de l’homme et au droit humanitaire au Cameroun ».

Le député regrette le silence de la France, seul pays du conseil de sécurité à ne pas prendre position dans la crise socio-politique qui sévit en zone anglophone depuis 3 ans. « Le risque d’un génocide ne peut être écarté », prévient Sébastien Nadot.

Même s’il faut retenir que cette initiative est solitaire et n’a peut-être pas de chance d’aboutir, elle traduit quand même le souhait de certains parlementaires français de prendre leur distance du massacre qui se déroule depuis 3 ans dans le NOSO.

Source: camerounweb.com

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here