Décès d’Aline Chrétien, « la force tranquille » derrière Jean Chrétien

0
4

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’opérer et d’améliorer nos services ainsi qu’à des fins publicitaires.
Le respect de votre vie privée est important pour nous. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations,
veuillez revoir vos paramètres avant de poursuivre votre visite.Gérer vos témoins de navigationEn savoir plus

Aline Chrétien, épouse de l’ex-premier ministre libéral Jean Chrétien, est décédée samedi à l’âge de 84 ans.

Mme Chrétien s’est éteinte samedi matin, entourée de sa famille, à son domicile du lac des Piles, en Mauricie. La cause de son décès n’a pas été précisée par un porte-parole de la famille.

Elle était considérée comme la force tranquille derrière Jean Chrétien, qui a lui-même plusieurs fois souligné qu’il la considérait comme sa principale conseillère. Il se référait même à elle pour choisir la date d’une élection. Elle était son rocher de Gibraltar, disait-il.

Je ne serais jamais devenu premier ministre du Canada sans qu’elle soit ma compagne, avait-il lancé lors d’un discours en 2018.

Mme Chrétien préférait toutefois son rôle d’éminence grise aux lumières de la célébrité, se plaisant à dire que si elle n’avait pas épousé son mari, personne n’aurait jamais entendu parler d’elle. C’était une femme discrète, notamment au sujet de sa vie de famille.

Aline Chrétien a cependant joué un rôle actif dans un certain nombre d’organismes de bienfaisance au cours de la carrière politique de son mari, élu pour la première fois député libéral en 1963 et premier ministre de 1993 à 2003. Les causes touchant les femmes l’interpellaient tout particulièrement.

Les deux époux se sont rencontrés pendant l’été 1951. Tous deux ont grandi dans des familles humbles, à quelques pâtés de maisons l’un de l’autre, à Shawinigan. Leur histoire d’amour a commencé par une rencontre fortuite à bord d’un autobus. Jean Chrétien avait 17 ans et Aline en avait 15. Ils se sont mariés en 1957, lors d’une cérémonie qui s’est déroulée entre les heures de travail de M. Chrétien à l’usine locale et ses cours à l’université.

Quant à Aline Chrétien, elle avait dû abandonner l’école à l’âge de 16 ans pour aider à soutenir sa famille économiquement en travaillant comme secrétaire, ce qui ne l’a pas empêchée d’apprendre l’anglais, l’italien et l’espagnol au fil des ans. Durant la Conférence des épouses de chefs d’État et de gouvernement des Amériques à Ottawa en 1999, elle a d’ailleurs impressionné ses invités en présidant la rencontre en français, en anglais et en espagnol.

Mme Chrétien a également appris le piano à l’âge de 54 ans, donnant ensuite quelques représentations devant public.

Nommée chancelière de l’Université Laurentienne de Sudbury en 2010 pour un mandat de trois ans, elle a été la première femme à occuper de telles fonctions pour l’institution d’enseignement.

L’ex-recteur et vice-chancelier de l’Université Laurentienne, Dominic Giroux, s’est d’ailleurs dit très attristé par la nouvelle de son décès. Il a dépeint Mme Chrétien comme une grande conteuse d’histoires, toujours disponible et donnant à chaque diplômé le sentiment d’être la personne la plus importante au monde.

Jean et Aline Chrétien, lors de la cérémonie pour le décès de Paul Desmarais, en 2013.

Mme Chrétien a aussi eu l’occasion de montrer qu’elle savait garder la tête froide quand, en 1995, un homme s’était introduit pendant la nuit au 24 Sussex Drive, la résidence officielle du premier ministre.

Arrivée face à face avec lui en sortant de la chambre à coucher du couple Chrétien, elle avait réintégré rapidement la chambre, tourné la clé dans la serrure et réveillé son mari, qui aurait alors empoigné une statue inuite en guise d’arme. Le couple avait attendu derrière la porte que la GRCGendarmerie royale du Canada ne vienne arrêter l’intrus.

Une maison de soins palliatifs au nom de Mme Chrétien a été inaugurée il y a deux ans à Shawinigan. Son nom a été choisi pour représenter la sérénité, la paix et le calme, selon le site web de la Maison Aline-Chrétien.

Le frère de Jean Chrétien, Michel, a qualifié son décès de grande perte pour leur famille.

Elle était un grand appui pour son mari et elle avait une grande connaissance de la politique. […] Elle était à ses côtés, toujours présente dans les grandes occasions.

Sur ICI RDI, Serge Joyal, ancien sénateur et ami d’Aline Chrétien, a rappelé son engagement en faveur des personnes marginalisées ou gravement malades.

Elle appuyait des initiatives qui avaient pour effet d’alléger les conditions de vie des personnes âgées ou des personnes en fin de vie, a-t-il dit.

Elle était toujours attentive à l’évolution de l’opinion publique. M. Chrétien disait toujours qu’elle était son meilleur baromètre […] Elle était sa première conseillère également, a relaté l’ancien sénateur.

Pour M. Chrétien c’est un dur coup parce qu’ils [formaient] un couple extrêmement uni et exemplaire pour toute personne engagée dans la vie publique , a-t-il ajouté.

L’ancien ministre fédéral Denis Coderre, qui était très proche du couple, s’est souvenu d’une femme à l’intelligence supérieure.

C’était une force tranquille. C’était quelqu’un avec un jugement politique assez exceptionnel. C’était quelqu’un qui disait : « Moi je suis là, c’est mon mari qui est en avant, moi je suis en arrière. Mais on s’organise pour que l’avant fonctionne bien. »

C’était quelqu’un qui avait toujours le mot juste et qui savait aussi vous donner l’heure juste, poursuit-il. […] Elle avait un grand jugement politique. Ce couple-là était fusionnel et c’était l’une des raisons pour laquelle Jean Chrétien était si fort, a tenu à souligner M. Coderre.

Au Québec, le premier ministre François Legault s’est dit très triste d’apprendre le décès de Mme Chrétien, tout en offrant ses condoléances à la famille de l’ancien premier ministre fédéral.

Pour sa part, la gouverneure générale et ancienne astronaute Julie Payette a rappelé sur Twitter que Mme Chrétien était présente lors de son premier voyage dans l’espace en 1999. Elle était une femme de cœur, attentive et généreuse, a-t-elle écrit.

Quant au premier ministre canadien Justin Trudeau, il l’a qualifiée de « mère forte » et d’« épouse dévouée », réputée pour sa ténacité, sa grande intelligence et son sens de l’observation, en mentionnant également qu’Aline Chrétien avait été l’une des plus influentes conseillères de M. Chretien.

Aline Chrétien a servi les Québécois et tous les Canadiens aux côtés de Jean. Elle était authentique et persévérante. Elle a aussi défendu le multiculturalisme et le bilinguisme et a contribué à nous rapprocher les uns des autres.

Le nouveau chef du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole, de son côté, a lui aussi rendu hommage à Aline Chrétien : Nos pensées accompagnent l’ancien premier ministre Jean Chrétien ainsi que les enfants du couple, France, Hubert et Michel, dans cette difficile épreuve.

Le chef du Nouveau Parti démocratique, Jagmeet Singh, ainsi que celui du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, ont eux aussi présenté leurs condoléances sur Twitter.

L’ambassadeur canadien aux Nations unies et ex-politicien libéral Bob Rae a salué le départ d’une femme de grande générosité qui a partagé son amitié avec sa famille et lui.

Seule une cérémonie privée est prévue pour le moment en raison des restrictions associées à la COVID-19, explique le porte-parole de la famille Bruce Hartley, mais une commémoration publique aura lieu quand les circonstances le permettront.

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

ImportantAfin de favoriser des discussions riches, respectueuses et constructives, chaque commentaire soumis sur les tribunes de Radio-Canada.ca sera dorénavant signé des nom(s) et prénom(s) de son auteur (à l’exception de la zone Jeunesse). Le nom d’utilisateur (pseudonyme) ne sera plus affiché.

En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit.

Une épouse, une mère, une conseillère politique, une philanthrope…et même une garde du corps. Aline Chrétien a été tout cela au cours des 63 …

Après le décès d’Aline Chrétien, la femme de l’ex-premier ministre Jean Chrétien, Michel Chrétien, le frère de ce dernier, répond à quelques …

Après l’annonce de la mort d’Aline Chrétien, épouse de l’ex-premier ministre Jean-Chrétien, l’ex-sénateur Serge Joyal revient sur la vie de …

Des commerçants de la rue Bellechasse estiment que leur survie est menacée par les pistes cyclables du REV.

Des millions de Canadiens ont dû annuler leurs vols pendant la pandémie et plusieurs compagnies aériennes refusent toujours de les rembourser 6 …

Le parti aurait dû adopter une attitude plus agressive devant la gestion de la crise, pensent des délégués.

Le pont actuel entre Shippagan et Lamèque est encore fiable, a affirmé le chef progressiste-conservateur à deux jours de l’élection.

Les candidats et les partis sont engagés dans le sprint final avant l’élection du 14 septembre 2020 au Nouveau-Brunswick.

Source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1733499/aline-chretien-mort-annonce

Jean Chrétien

Actu monde – CA – Décès d’Aline Chrétien, « la force tranquille » derrière Jean Chrétien