Dordogne : une ouverture de la chasse avec trop de sangliers, pas assez de perdrix

0
4

C’est l’ouverture générale de la chasse ce dimanche. Une première journée pour les chasseurs de faisans, de perdrix et de lapins. Le petit gibier se fait rare, alors que les sangliers sont trop nombreux. Le nombre de chasseurs continue de baisser en Périgord

C’est la rentrée des chasseurs. L’ouverture générale de la chasse était fixée ce dimanche à 8h. Elle marque le début de la chasse du faisan, de la perdrix grise et rouge, et du lapin de garenne. Pour les chasseurs qui préfèrent le petit gibier, derrière des chiens d’arrêt, c’était donc la reprise. Mais le petit gibier se fait rare « le biotope a beaucoup changé depuis quelques années – explique Michel à Allemans en Ribéracois – devant chez moi il y a des hectares de maïs, dans le temps il y avait des genévriers et dans ces talus il y avait des compagnies de perdreaux, aujourd’hui on en trouve très très peu. » 

A l’inverse, les chasseurs déplorent une surpopulation de sangliers, voire de chevreuils. Cette ouverture générale permet de reprendre les battues au chevreuil ; les battues au sanglier ont repris mi-août. Pour tenter d’enrayer cette surpopulation, la chasse à l’affût du sanglier et du brocard (le chevreuil adulte) est possible depuis début-juin. Et La préfecture de Dordogne a publié sur son site les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse pour toutes les espèces. La chasse du cerf ouvrira le 3 octobre, et la chasse du lièvre le dimanche 4 octobre (jusqu’au 13 décembre). La chasse de la palombe et de la bécasse est déjà autorisée, mais ces oiseaux migrateurs ne sont attendus en Périgord qu’en octobre voire novembre.

La Fédération départementale des chasseurs de Dordogne s’inquiète d’une nouvelle baisse du nombre de ses adhérents. Elle ne pourra faire le compte qu’en octobre voire novembre, quand les chasseurs de palombes et de bécasse auront pris leur carte, mais déjà, il restait moins de 17.300 chasseurs en Dordogne au moment de la fermeture en juin 2020, contre 19.237 chasseurs en 2019. Cette baisse de presque 2.000 cartes (donc d’environ 10%) pourrait  se répéter. La dernières saison a en effet été amputée par le confinement, et certains chasseurs s’interrogent sur l’utilité de reprendre une adhésion, si cette saison 2020/2021 est encore amputée.

moi je participe aux battues au sanglier pour rendre service, parce qu’il faut bien réguler – Michel, chasseur de petit gibier

Harry Sagot a suivi l’ouverture de trois chasseurs de petit gibier à Allemans en Ribéracois

Cinq morts dans un Ehpad en Aveyron : « On a besoin de soignants, on est prêts à les loger »

Source: https://www.francebleu.fr/infos/environnement/dordogne-une-ouverture-de-la-chasse-sous-la-chaleur-1599838958

Ouverture de la chasse

Actu monde – FR – Dordogne : une ouverture de la chasse avec trop de sangliers, pas assez de perdrix