EbeneInfo – FR – Espargaró regrette une prolongation préjudiciable des tests chez Aprilia

0
3

Lors des essais libres du Grand Prix du Portugal, vendredi matin, seuls trois pilotes se sont inscrits dans cette course la preuve avait déjà eu l’occasion de vivre les sensations offertes par un MotoGP sur la piste de Portimão Alors que les autres devaient se contenter le mois dernier d’une découverte de la place au guidon d’une moto de série, Aleix Espargaró et Lorenzo Savadori avaient ont profité des concessions réglementaires accordées à Aprilia pour piloter leur RS-GP, et Stefan Bradl de son rôle de pilote d’essai pour faire de même avec la Honda RC213V

Ces trois pilotes sont rapidement devenus évidents vendredi, alors que leurs collègues cherchaient leurs repères avec leurs prototypes sur les « montagnes russes » du circuit situé en Algarve Cependant, les autorités leur avaient accordé des sessions prolongées, puisqu’au lieu des deux habituelles 45 minutes vendredi, les essais libres ont été augmentés à un total de 2:20 pour cette journée échauffement

Aleix Espargaró sentit que ce changement effacerait rapidement l’avantage qu’Aprilia pourrait avoir « Je n’aime pas du tout ce nouveau programme », a-t-il grogné jeudi en arrivant là-bas, « parce que si le test que nous avons pu faire ici il y a un mois nous a donné un petit avantage, avec le temps supplémentaire accordé par la Dorna tout le monde, il sera parti « 

« D’autres marques ont plus d’expérience que nous, plus de données que nous. A chaque fois que nous sortons sur la piste, nous sommes un peu plus en difficulté qu’eux, donc sur celle-ci nous avons peut-être un petit avantage et peut-être pourrions-nous être un peu plus près », précise-t-il, signant:« Je ne suis pas content de ce nouveau programme, mais je l’accepte, c’est comme ça »

Troisième de la FP1, l’Espagnol a été, avec son coéquipier, l’un des derniers à améliorer ses performances dans l’après-midi, même s’il a très même réussi à grimper à la troisième place grâce à son attaque contre la montre Savadori, quant à lui, a glissé de quatrième place du matin à 16e du FP2 samedi matin, la troisième séance les a finalement laissés hors du top 10 cumulatif permettant un accès direct à la Q2, Espargaró n’ayant notamment pas réussi à améliorer son temps

« Normalement, quand vous partez sur une nouvelle piste, quatre ou cinq tours, ou peut-être deux tours, suffisent pour bien le comprendre, mais ici c’est impossible Il faut deux heures pour comprendre les points de freinage, l’accélération, tout les virages aveugles », décrit-il, enthousiaste comme tous les pilotes:« Ce circuit est incroyable, complet très différent de tout ce que nous avons dans le monde Cela me rappelle un peu quand je suis allé au Mugello à 15, en 125cc Ces montées et descentes, ces virages qui se succèdent C’est une piste très difficile [â ?? ¦] C’est fantastique, chaque virage est vraiment super cool Je suis ravi d’être ici! « 

« Evidemment, [vendredi] matin nous avons eu un avantage car nous avons roulé ici en test il y a un mois, mais avec le programme que la Dorna a mis en place et les 2h20 de piste, je pense que tout le monde était à niveau dans les 15 dernières minutes du FP2 « , observe le pilote au numéro 41

Aprilia, cependant, selon lui, conserve de réelles possibilités sur cette piste, grâce à la configuration très particulière du lieu « Cette année on souffre beaucoup de l’accélération à chaque accélération où je manque de couple à bas régimes Ici, à Portimão, on ne peut jamais accélérer complètement, sinon le vélo entre dans un wheelie parce qu’il monte, il descend, à droite, à gauche… Donc nous ne sommes que «environ 8% du temps entièrement sur un tour C’est la raison pour laquelle nous ne souffrons pas du côté moteur », décrit-il sur le site officiel du MotoGP

« Je dois dire que le cadre de la RS-GP et ses virages sont vraiment très bons, c’est le principal point fort de la moto Et je pense que Portimão a besoin d’un vélo qui fonctionne vraiment bien, c’est pourquoi l’Aprilia est très compétitif ici en ce moment »

« Nous progressons course après course, et au cours des trois dernières courses, je me suis senti plus fort que je ne l’ai été toute la saison, donc je suis très heureux d’avoir pu terminer dans le top 3 [vendredi] En tout cas , l’adhérence offerte par la piste n’était pas super, [samedi] ce sera beaucoup plus rapide et je pense que tout le monde va s’améliorer », a anticipé le pilote catalan, de sireux pour effacer les mauvais souvenirs d’une saison n’ayant pas répondu à ses attentes en réussissant à un beau dernier tour

« C’est la dernière chance, et je vais essayer de me battre pour la première ou la deuxième ligne Quant à la course, le moteur n’est pas super important ici, donc si on parvient à améliorer un peu l’adhérence et surtout à sauver le pneu arrière bien, car il se détériore beaucoup, je pense que tout peut arriver et que nous pouvons nous battre pour le top 6 « 

Aprilia Racing Team Gresini, Grand Prix moto, Aleix Espargaró, Andrea Iannone, Marco Bezzecchi, 2021, Moto2, Aprilia RS-GP

EbeneInfo – FR – Espargaró regrette un allongement de ‘mauvais tests à Aprilia

Source: https://ch-fr.motorsport.com/motogp/news/espargaro-regrette-allongement-essais-portimao-aprilia/4913836/

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

– Pub –