EbeneInfo – FR – L’élevage intensif de poulets dans le viseur de L214

0
0

Une vidéo de l’association de défense des animaux L 214 montre le témoignage d’un cueilleur de poulets qui vient chercher les oiseaux pour les emmener à l’abattoir Les distributeurs se sont engagés à ne vendre que des volailles élevées à de meilleurs standards à partir de 2026

3 min de lecture

La silhouette d’un homme qui parle, des images de volailles paniquées dans un hangar dans l’obscurité la nuit, des mains saisissant une poignée d’animaux… La nouvelle vidéo que l’association de protection animale L 214 a mise en ligne jeudi 19 novembre, veut se concentrer à la fois sur la souffrance animale de l’élevage intensif mais aussi sur celle des salariés qui y sont confrontés Selon l’association, le tournage date de septembre et a été réalisé chez un éleveur de l’Yonne fournissant des animaux au groupe Duc

Intitulé « Dans la peau d’un collectionneur de poulets de duc », le film de près de quatre minutes montre le témoignage d’un homme présenté comme un « lanceur d’alerte » employé par une société spécialisée dans la collecte de ces poulets animaux en élevage « Beaucoup de ces derniers font appel à ces sociétés qui viennent ramasser les volailles en pleine nuit pour qu’elles arrivent dans les abattoirs le matin », explique Brigitte Gothière, cofondatrice et porte-parole de L 214

Le témoin évoque ces animaux qui sont pris par quatre ou cinq la tête en bas dans chaque main et qui doivent être « claqués dans des caisses en plastique » sans avoir le temps de les placer plus délicatement Il décrit les bruits des jambes cassées, les animaux hurlant et en difficulté, les hommes qui frappaient parfois les poulets, exaspérés de picorer ou de gratter et de travailler dans la chaleur et l’obscurité

L’homme dénonce également les très bas salaires, les heures de présence non rémunérées et une nuit de travail rémunéré 25 € « J’ai travaillé plus d’un mois et je n’ai toujours pas reçu mon contrat de travail, j’ai des collègues qui ont reçu un contrat qui n’a jamais été signé par l’entreprise « , a-t-il déclaré

« On nous reproche parfois de ne s’intéresser qu’aux animaux, mais on n’arrête pas de dire que les pires pratiques et méthodes d’élevage intensif ont aussi des répercussions négatives sur l’homme », explique Brigitte Gothière, qui ajoute que 80% des poulets de chair français sont élevés dans des pratiques aussi intensives avec des densités autorisées de 42 kg par mètre carré «C’est plus de 20 oiseaux par mètre carré», dit-elle Contacté par La Croix avant la diffusion de la vidéo, le groupe Duc n’a pas commenté, affirmant vouloir la lire

Pour le L 214, les consommateurs et les distributeurs doivent pousser les producteurs de volaille à progresser dans les bonnes pratiques comme ce fut le cas pour les œufs « D’ici 2026, les distributeurs se sont engagés à se conformer aux cahiers des charges des associations européennes qui prévoient notamment une densité au mètre carré plus faible et ralentissement de la croissance », explique Aurélie Ménenteau, responsable qualité chez Système U qui rappelle qu’aujourd’hui, un poulet est prêt à être consommé en 35 jours L214 aimerait aussi des règles encore meilleures que celles adoptées par les associations internationales

« Nous pouvons fournir des poulets selon ces nouvelles normes tant que nous payons le juste prix », explique Anne Richard, directrice d’Anvol, l’association des poulets de chair. même 60% si seul le filet est valorisé « 

L’Anvol pointe également la « déformation de la réalité » que livrerait L 214 dans ses vidéos « La France est le pays d’Europe qui offre le plus de diversité dans sa production avicole et près de 20% d’entre eux sont élevés en plein air par rapport à 5% dans le reste de l’Europe », dit-elle

Les consommateurs sont-ils prêts à suivre une augmentation? «Bien que les familles petites et grandes puissent avoir du mal à acheter uniquement des œufs hors des cages, les protéines animales qu’elles fournissent sont bien moins chères que la viande», déclare Thierry Desouche, porte-parole de System U Cependant, il y en a encore, et peut-être encore plus chez en cette période de crise économique, un besoin de prix accessibles à une grande partie des consommateurs « 

L’association L214 a dévoilé des images prises dans un élevage de canards insalubres à Lichos (Pyrénées-Atlantiques)

Économie en France

Bruno Le Maire demande aux distributeurs de reporter le «Black Friday»

Crise du coronavirus: vers un rebond de croissance plus faible que prévu

Reconfinement, la consommation des ménages baisse moins qu’en avril

Fracture numérique: 4000 conseillers pour accompagner les Français

Une pétition d’élus et de personnalités pour un « Noël sans Amazon »

Entre urgence et relèvement, les deux stratégies gouvernementales

Confinement: arrêt maladie de longue durée et troubles psychologiques croissants

2019, année du rebond des dons

L214, Volaille, Poulets de chair, Elevage intensif, Yonne

EbeneInfo – FR – Elevage intensif de poulets dans le viseur de L214

Source: https://www.la-croix.com/Economie/Lelevage-intensif-poulets-viseur-L214-2020-11-19-1201125391

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

– Pub –