Élections américaines: Un débat télévisé sans débat entre Trump et Biden, voici pourquoi!

0
3
(COMBO) This combination of pictures created on October 15, 2020 shows US President Donald Trump gestures as he speaks during an NBC News town hall event at the Perez Art Museum in Miami on October 15, 2020, and Democratic Presidential candidate and former US Vice President Joe Biden participates in an ABC News town hall event at the National Constitution Center in Philadelphia on October 15, 2020. (Photos by Brendan Smialowski and JIM WATSON / AFP)

Étrange duel télévisé pour Donald Trump et Joe Biden. La pandémie de Covid-19 continue de perturber les élections présidentielles américaines. Ce jeudi, les deux candidats se sont affrontés, sans interactions, depuis deux villes et deux médias différents. Si Joe Biden est apparu posé et calme, Trump était nerveux, en colère.

Donald Trump et Joe Biden se sont affrontés jeudi soir lors d’un étrange duel télévisé en direct et sans interactions. À 19 jours de l’échéance électorale, la campagne se poursuit, bouleversée par le coronavirus qui a fait plus de 217 000 morts aux États-Unis. Le débat virtuel prévu au départ a été annulé après le refus de Donald Trump d’y participer.

Ce jeudi soir, le ton entre les deux candidats contrastait nettement : posé, Joe Biden a fait de longues réponses sur un ton calme à ses premiers interlocuteurs, se tournant vers eux, tandis que Donald Trump apparaissait en colère, nerveux, irrité.

Le président républicain s’est exprimé une heure, tambour battant, depuis la Floride sur NBC, installé au centre d’une salle où l’audience masquée, respectait la distanciation sociale. En introduction, les questions de la journaliste ont essentiellement tourné autour de sa gestion du coronavirus, revenant également sur sa propre infection.

« Je vais bien »

« Je vais bien », assure Donald Trump. Ce matin-là, « je ne me sentais pas bien, j’avais de la température. J’ai été transporté à l’hôpital et après avoir reçu des soins et des médicaments, dès le lendemain je me sentais très bien. » Testé positif le 1er octobre, Donald Trump assure qu’il « teste tout le temps. » À la Maison Blanche, « tout le monde est testé en permanence. »

Il ne sait pas comment il a contracté l’infection mais explique qu’« en tant que président, je dois sortir. Je ne peux pas rester enfermé dans un sous-sol. »

Le président républicain s’est exprimé depuis la Floride sur NBC, au centre d’une grande salle où l’audience masquée, respectait la distanciation sociale. | CAPTURE NBS NEWS.

Vivement critiqué par ses adversaires pour sa gestion de la crise, Donald Trump ne portait pas de masque pas lors de son allocution, contrairement à Joe Biden. « Je suis d’accord avec le port du masque », assure-t-il, justifiant sa gestion de la pandémie, « cela a été envoyé par la Chine, tout le monde l’attrape. Regardez la situation en Europe, le nombre de cas a récemment flambé. »

Accusé d’avoir minimisé le danger sanitaire au départ, Trump explique : « Je ne voulais pas paniquer le pays et dire : Vous allez tous mourir ! »

Emploi et économie, assurance santé, impôts et fiscalité étaient au cœur des questions des électeurs. S’il est réélu, Donald Trump a promis « des millions d’emplois » et une « économie phénoménale l’année prochaine. Les 42 % de taux de chômage annoncés sont un mensonge. »

« Notre économie est puissante »

Concernant les violences policières et les manifestations antiracistes qui ont eu lieues dans le pays, Trump déclare, sans ciller, « J’ai fait plus pour les Afro-Américains que n’importe qui depuis Abraham Lincoln. »

« J’ai fait un super job, notre économie est puissante. Nous avons reconstruit notre défense et nos frontières. Nous avons reboosté l’emploi et ce n’est que le début. »

En Pensylvanie, Joe Biden est arrivé masqué sur le plateau, estimant que Donald Trump n’a « rien » fait pour lutter contre le nouveau coronavirus. « Nous sommes dans une situation où nous avons plus de 210 000 morts et qu’est-ce qu’il fait ? Rien. Il ne porte toujours pas de masque, etc. ».

Marquant le contraste avec le républicain, Joe Biden a fait de son respect strict des gestes barrières un point central de sa campagne. | CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Marquant le contraste avec le républicain, Joe Biden a fait de son respect strict des gestes barrières un point central de sa campagne, dès les débuts de la pandémie. Cela lui a valu les moqueries de Donald Trump, qui l’a accusé de chercher à éviter le contact direct avec les électeurs et la presse.

« Les Américains ne paniquent pas. C’est lui qui a paniqué », a déclaré Joe Biden, en dénonçant la gestion de la pandémie par son rival républicain.

La Floride et la Pennsylvanie ont été remportées par le milliardaire en 2016 mais Joe Biden apparaît en mesure de disputer la victoire.

Source:https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/elections-americaines/elections-americaines-un-debat-televise-sans-debat-entre-trump-et-biden-7016458

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here