EN DIRECT – Covid-19 : l’OMS prévoit que la pandémie sera « certainement très longue »

0
1

La préfecture de Mayenne a annoncé ce samedi que le masque deviendrait obligatoire dans 69 communes du département à partir de lundi.

Il sera imposé  « dans tous les lieux publics (voie publique, espaces publics de plein air) à l’intérieur du périmètre délimité par les panneaux d’entrée et de sortie des villes concernées »; parmi lesquelles figurent notamment Laval, Mayenne, Evron, Craon ou encore Renazé. 

Le préfet Jean-François Treffet explique cette mesure : « Depuis deux semaines, les indicateurs du département de la Mayenne confirment la circulation active du virus. La crise sanitaire dure et menace de s’aggraver si des mesures strictes ne s’imposent pas. La mise en place d’un reconfinement serait dommageable, tant pour le bien-être collectif » que pour l’activité économique. 

Le ministère de l’Intérieur fait le point après une première journée de mise en place du nouveau dispositif de contrôles sanitaires pour les voyageurs en provenance des 16 pays à forte circulation du virus.

Il note que les « délais d’attente aux centres de dépistage des aéroports ont été courts (moins de 30 minutes) » partout en France. Seuls trois passagers ont refusé de se soumettre au prélèvement. Pas moins de 556 passagers ont également été testés à leur arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. 

Le pays a passé ce samedi la barre des 500 000 personnes testées positives au coronavirus. 

« Aujourd’hui, l’Afrique du Sud a dépassé la barre du demi-million de personnes contaminées, avec un total de 503.290 cas confirmés de Covid-19 », a déclaré le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, dans son communiqué quotidien.

Plusieurs centaines de personnes ont été évacuées de la grande piscine municipale Nakache (Toulouse) après un cas de coronavirus chez un maître-nageur. 

Par précaution, la mairie a décidé la fermeture provisoire de la piscine jusqu’à lundi. Dans son communiqué, elle précise aussi que l’ »ensemble des cas contacts a d’ores et déjà été identifié par l’Agence régionale de santé (ARS). Toutes les précautions d’information et de suivi ont été prises et les tests sont en cours ». 

Jusqu’à présent, la « ville rose » a été relativement épargné par la pandémie de coronavirus. Néanmoins, dans son dernier bulletin vendredi, Santé publique France a noté « une augmentation récente du nombre de nouveaux cas de Covid en Haute-Garonne ».

La préfecture de Mayenne a annoncé ce samedi que le masque deviendrait obligatoire dans 69 communes du département à partir de lundi.

Il sera imposé  « dans tous les lieux publics (voie publique, espaces publics de plein air) à l’intérieur du périmètre délimité par les panneaux d’entrée et de sortie des villes concernées »; parmi lesquelles figurent notamment Laval, Mayenne, Evron, Craon ou encore Renazé. 

Le préfet Jean-François Treffet explique cette mesure : « Depuis deux semaines, les indicateurs du département de la Mayenne confirment la circulation active du virus. La crise sanitaire dure et menace de s’aggraver si des mesures strictes ne s’imposent pas. La mise en place d’un reconfinement serait dommageable, tant pour le bien-être collectif » que pour l’activité économique. 

Réuni ce samedi à Genève, le Comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé a prévenu, dans un communiqué, que la durée de la pandémie « allait être certainement très longue ».

L’OMS rajoute qu’elle « continue d’estimer que le risque posé par le Covid-19 est très élevé ». Un risque auquel il faut fournir une réponse « nationale, régionale et globale »

Depuis le début de la pandémie, plus de 17 millions de personnes ont été affectées par le coronavirus pour environ 680.000 morts.

Quatre-vingt associations de médecins ont appelé le président Rodrigo Duterte à revenir à un confinement plus strict. Le nombre de cas de contamination augmente fortement dans le pays et les hôpitaux, débordés, refusent des patients.

Dans une lettre ouverte, les professionnels de santé adressent « un message de détresse à la nation, notre système de santé a été submergé ». Ils s’inquiètent : « nous sommes en train de perdre la bataille contre le Covid-19 ».

Les Philippines avaient imposé à la mi-mars à la population l’un des confinements les plus stricts de la planète, n’autorisant les sorties que pour l’achat de nourriture et les soins médicaux. Plus de 98 000 cas pour 2 039 décès ont jusqu’ici été totalisé dans le pays. 

Le Pablo (à Saint-Tropez) et l’Indie Beach (à Ramatuelle) ont annoncé leur fermeture provisoire ce samedi. Cette décision fait suite à la « détection de cas de Covid-19 » parmi le personnel. 

Les établissements ont également précisé que cette fermeture « préventive » permettra le « dépistage de l’intégralité du personnel afin d’isoler les cas avérés ». 

Selon les agences de presse locales, les autorités sanitaires russes préparent une campagne de vaccination de masse contre le Covid-19 pour le mois d’octobre prochain. 

Le pays pourrait être contraint de « choisir » entre les bars ou les écoles. C’est en tout cas ce qu’affirme, sur les ondes de la BBC, le professeur Graham Medley. Il affirme que « la fermeture de certaines activités, pourraient bien être nécessaire pour permettre d’ouvrir les écoles. » Il rajoute qu’il savoir hiérarchiser les « priorités » et s’interroge : « pensons-nous que les pubs sont plus importants que les écoles? »

Graham Medley préside le Groupe consultatif scientifique pour les urgences (SAGE) sur la modélisation de la pandémie. 

Une joueuse a « déclaré forfait pour le tournoi » de Palerme après avoir été testée positive au coronavirus.

La WTA n’a pas donné l’identité de la joueuse qui serait « asymptomatique » mais précisé que « le tournoi de Palerme va se poursuivre comme prévu ». Cette compétition débute lundi et marque le retour officiel du tennis après 5 moi d’interruption forcée. 

Plus de 15 000 personnes se sont réunies ce matin à Berlin pour fustiger les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. Le rassemblement s’est déroulé au mépris de toute précaution sanitaire : peu de masques, pas de distanciation sociale…

La 47e édition de la Foire Internationale de l’Art Contemporain (FIAC) menacée ? Les organisateurs ont indiqué que son maintien serait décidé début septembre selon l’évolution de la pandémie et les retours des exposants. 

Le principal rendez-vous annuel du monde de l’art à Paris avait réuni 199 galeries de 28 pays en 2019, réalisant 74.580 entrées en cinq jours. 

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de  cas, avec 153.314 décès pour 4.562.170 cas recensés, selon le comptage de  l’université Johns Hopkins. Au moins 1.438.160 personnes ont été déclarées  guéries.

 Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 92.475  morts pour 2.662.485 cas, le Mexique avec 46.688 morts (424.637 cas), le Royaume-Uni avec 46.119 morts (303.181 cas), et l’Inde avec 36.511 morts  (1.695.988 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore  le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100.000 habitants, suivi par le Royaume-Uni (68), l’Espagne (61), le Pérou  (58), et l’Italie (58).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 84.337 cas (45 nouveaux entre vendredi et samedi), dont 4.634 décès et 78.989 guérisons.

L’Europe totalisait samedi à 13h, 210.200 décès pour 3.177.936 cas,  l’Amérique latine et les Caraïbes 197.544 décès (4.828.413 cas), les Etats-Unis  et le Canada 162.278 décès (4.678.286 cas), l’Asie 62.779 décès (2.848.811  cas), le Moyen-Orient 27.321 décès (1.156.750 cas), l’Afrique 19.660 décès  (929.326 cas), et l’Océanie 232 décès (18.995 cas).

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au  moins 680.014 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait  état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par  l’AFP à partir de sources officielles samedi à 13h.

Plus de 17.638.510 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués  dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins  10.156.500 sont aujourd’hui considérés comme guéris. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du  nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves,  d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays  pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Depuis ce 1er août, les voyageurs en provenance de 16 pays qui arrivent dans les aéroports français doivent être testés ou présenter un tests récent. Reportage ce matin à Roissy. 

Grandes villes ou particulièrement touristiques, de nombreuses communes imposent désormais le masque aussi à l’extérieur dans les zones de forte affluence. LCI vous dresse la liste.

CARTE – De Lille à Bayonne en passant par la Mayenne… ces villes qui rendent le masque obligatoire dans la rue

Neuf personnes sont mortes après avoir consommé une grande quantité de gel hydroalcoolique mélangé à de l’eau ou du soda. Elles cherchaient un substitut aux spiritueux dont la vente est interdite pour cause de coronavirus.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports, fait le point sur le port du masque dans les transports.  « Le port du masque est très bien respecté dans les transports »,  La majorité des voyageurs, 95% selon le Ministre délégué, se présentent avec un masque. Seulement 2000 contraventions données et 12.000 reconduites hors des systèmes de transport, pour « plusieurs centaines de milliers de voyageurs chaque jour ».

En cas de non-respect du port du masque, les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros. Certains considèrent cette mesure comme illégale.

L’état d’urgence a été déclaré pour la touristique région japonaise d’Okinawa à la suite d’une « propagation explosive »  du coronavirus, selon les autorités, et la population est invitée à se confiner  pendant deux semaines.

Les autorités ont demandé aux habitants d’éviter les sorties non essentielles. Les mesures prises au Japon ne sont pas contraignantes comme celles en Europe,  mais sont tout de même largement respectées par la population.

Le leader de la secte de l’Eglise de  Shincheonji de Jésus, au centre de l’irruption du coronavirus en Corée du Sud  en février, a été arrêté samedi car il est soupçonné d’entraver la politique  gouvernementale de lutte contre la propagation de l’épidémie.

Lee Man-hee, âgé de 88 ans, a été placé en garde à vue tôt samedi. Il est accusé  d’avoir donné aux autorités sanitaires des registres inexacts des  rassemblements de son église, et de fausses listes de ses membres.

A Lille, le port du masque dans la rue est désormais obligatoire. TF1 est allé à la rencontre des habitants de la ville, où le coronavirus circule de plus en plus activement ces derniers jours, pour recueillir leurs impressions vis à vis de cette décision. « J’ai vraiment envie de protéger les autres », « c’est pour le bien de tous » entend-on notamment dans les rues lilloises. 

Le Fond Monétaire International (FMI) a accordé une aide d’urgence au Gabon. Ces 152,6 millions de dollars permettront au pays de faire face à la pandémie. 

Dans son communiqué, l’organisation internationale constate que « la diminution de la demande extérieure et l’intensification des effets de la pandémie de Covid-19 ont davantage détérioré les perspectives de croissance et aggravé les positions extérieures et budgétaires du pays ». 

Le FMI ajoute que ces fonds serviront à renforcer les services de santé, à protéger les groupes les plus vulnérables et à soutenir le secteur privé. 

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé ce vendredi que des centaines d’enfants ont contracté le coronavirus le mois dernier lors d’une colonie de vacances dans l’Etat de Georgie. 

Selon les centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) le virus a infecté au moins 260 des 597 participants à ce camp. Le camp en question n’aurait pas mis les mesures nécessaires pour respecter totalement la distanciation sociale. Les participants ont ainsi « pris part à diverses activités en intérieur et en extérieur » et dormi dans des cabines abritant jusqu’à 26 personnes.

La star du tennis américain, Serena Williams, va participer à un don de 4,25 millions de masques aux écoles dans le besoin. Grâce au programme « MasksForKids », les écoles pourront accéder plus rapidement à des masques et à du matériel pédagogiques abordables.

 La joueuse aux 23 titre de grand-chelem s’est dite  » reconnaissante de pouvoir aider […] et d’avoir la possibilité de servir autant d’élèves ». 

Une étude publiée dans la très sérieuse revue Nature établit que la moitié des personnes jamais infectées par le coronavirus posséderaient une immunité préexistante. 

Selon les chercheurs, environ 50 % des personnes saines posséderaient des lymphocytes T spécifiques du SARS-CoV-2.

Une minute d’applaudissements, en mémoire des victimes du coronavirus, a précédé le coup d’envoi de la finale de la coupe de la ligue entre le PSG et l’OL ce vendredi soir.

Le club du RC Strasbourg a annoncé que cinq cas positifs au COVID-19 ont été détectés au sein de l’effectif professionnel. 

Le club alsacien précise que les joueurs concernés ont été  « isolés et placés en quatorzaine ». La rencontre amicale contre l’AS Nancy-Lorraine (Ligue 2)  prévue le samedi 1er août a également été annulée. 

Selon le point quotidien de la direction Générale de la Santé, 1346 personnes supplémentaires ont été testées positives au coronavirus lors des dernières 24 heures sur le territoire français. En réanimation, 371 malades sont  actuellement hospitalisés (16 nouvelles admissions). 

Depuis le début de la pandémie, 30 265 personnes sont décédées en France, soit onze morts supplémentaires ces dernières 24 heures.

Lille (Ligue 1) a annulé son stage de préparation au Portugal, initialement prévu du 1er au 6 août. 

Le club nordiste précise que cette décision est liée à « l’évolution sanitaire sur  le plan national et international ». Un voyage à l’étranger aurait été, dès lors, « imprudent » selon les dirigeants. 

Les autorités grecques ont prolongé jusqu’à fin août le confinement imposé aux migrants dans les camps sur son territoire. Le ministère des Migrations a affirmé que cette mesure permettait de « prévenir l’apparition et la diffusion des cas de coronavirus ». 

La présence de plus de 26.000 demandeurs d’asile dans les camps, d’une capacité d’accueil de moins de 6.100 places, situés sur les cinq îles de la mer Égée, constitue toujours une source de tensions avec la population locale.

La réouverture des aéroports et des frontières du pays aux touristes étrangers, ainsi que la levée des restrictions sanitaires se sont accompagnées d’une augmentation du nombre de cas. 

Le ministre de la Santé chypriote Constantinos Ioannou a annoncé ce vendredi l’obligation du port du masque dans les lieux publics clos. Il s’est désolé que « la levée des restrictions ait conduit de nombreuses personnes à ignorer les règles de précautions sanitaires et la distanciation sociale ». 

Les personnes qui ne respecteront pas cette nouvelle réglementation sanitaire pourront écoper d’une amende de 300 euros.  

Ces derniers jours, une hausse inquiétante du nombre de nouvelles personnes atteintes par le coronavirus a été constatée sur l’ïle. Une majorité des nouveaux cas enregistrés chaque jour sont des personnes ayant voyagé à l’étranger. 

L’Union européenne a conclu un accord avec le fabricant allemand de logiciels d’entreprises SAP et une filiale de Deutsche Telekom.

Selon un porte-parole de la Commission Européenne, il permettra de « développer et construire une plateforme passerelle pour l’échange transfrontalier des alertes » sur une contamination au coronavirus. 

L’interface fonctionnera avec au moins 18 applications développées par des pays européens ayant choisi une architecture dite « décentralisée », excluant de fait la France et la Hongrie. Ce service a été créé pour maximiser le traitement des informations de traçage des contacts. 

Olivier Véran, ministre de la Santé, et Agnès Pannier-Runacher, ministre chargée de l’Industrie, « saluent l’annonce d’une réservation de vaccins Covid-19 par la Commission européenne auprès de Sanofi-GSK pour 2021 ».

« Ce futur contrat permettra à chaque État-membre de l’Union européenne de commander à des conditions avantageuses le vaccin, une fois que celui-ci aura apporté suffisamment de preuves de son efficacité et de l’absence d’effets secondaires », écrivent-ils dans un communiqué.

Le club de Provence Rugby (Pro D2) a annoncé que l’un de ses joueurs a été testé positif au coronavirus. Le club a affirmé mettre « tout en œuvre pour éviter la propagation du virus en isolant le joueur concerné ». 

Le premier match de préparation des Provençaux est programmé pour le 14 août. Ils affronteront Valence-Romans.

Deux grandes organisations représentant les compagnies aériennes et l’association des aéroports européens ont fustigé vendredi des restrictions de voyages « incohérentes » en Europe qui « sapent la confiance des consommateurs ».

« Le secteur aérien européen presse les Etats membres de l’UE et de l’espace Schengen ainsi que le Royaume-Uni de reconsidérer les restrictions de voyage imposées entre eux, notamment les quarantaines », écrivent l’Association internationale du transport aérien (290 compagnies), Airlines for Europe (16 transporteurs) et ACI Europe, qui représente plus de 500 aéroports dans 45 pays européens, dans une lettre aux dirigeants et aux ministres des Transports, de la Santé et de l’Intérieur des pays de l’UE, de l’espace Schengen et du Royaume-Uni.

« Beaucoup de ces restrictions sont incohérentes avec les principes établis par l’Organisation mondiale de la Santé et le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies », affirment les trois organisations.

L’aide supplémentaire apportée aux chômeurs américains prend fin vendredi, et démocrates et républicains au Congrès n’ont pas trouvé d’accord sur un nouveau plan de soutien qui doit permettre aux ménages et entreprises de survivre à la crise provoquée par le coronavirus qui a ravagé l’économie. L’urgence de la situation n’aura pas suffi à mettre d’accord les deux camps, qui se rejettent désormais la faute, à moins de 100 jours de l’élection présidentielle.

Les démocrates veulent conserver les actuels 600 dollars hebdomadaires jusqu’en janvier au moins. Les républicains veulent réduire ce montant, craignant que cela nuise au retour des chômeurs sur le marché du travail, puisque beaucoup touchent plus ainsi que lorsqu’ils travaillaient.

La Commission européenne a annoncé vendredi avoir réservé au nom des 27 États membres 300 millions de doses du vaccin contre le Covid-19 en préparation par le groupe Sanofi.

L’exécutif européen poursuit en outre « des discussions intensives » avec d’autres fabricants de vaccins, est-il précisé dans un communiqué.

Un quart des premiers cas de Covid-19 repérés hors de Chine continentale étaient des gens qui avaient voyagé en Italie, selon une étude publiée dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, selon laquelle le début de la pandémie pourrait être lié à trois pays.

Ces travaux publiés cette semaine prennent en compte le premier cas enregistré dans 99 pays hors de Chine continentale durant les 11 premières semaines de l’épidémie (entre le 31 décembre 2019 et le 10 mars 2020) : ils montrent que près de deux tiers (60%) de ces personnes avaient voyagé en Italie (27%), en Chine (22%) ou en Iran (11%).

Il existe toutefois des limites importantes à l’étude, soulignent les chercheurs : les premiers cas déclarés dans chaque pays n’étaient peut-être pas réellement les premiers à exister, puisque certains sont sans doute d’abord passés inaperçus.

La Maison Blanche a condamné vendredi le report des élections législatives à Hong Kong pour cause de coronavirus, jugeant que cette décision affaiblissait « le processus démocratique ». « Nous condamnons la décision du gouvernement de Hong Kong de reporter d’un an les élections législatives », a déclaré Kayleigh McEnany, porte-parole de l’exécutif américain.

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a encore nettement augmenté en Espagne, selon le bilan publié vendredi par le ministère de la Santé. Le nombre de cas diagnostiqués la veille de la publication du bilan s’élève à 1.525, un chiffre qui n’a cessé d’augmenter ces dernières semaines et qui était en-dessous de 1.000 vendredi dernier. Sur les sept derniers jours, le nombre de cas diagnostiqués a atteint 14.198, soit une moyenne de plus de 2.000 par jour.

Les régions les plus touchées restent la Catalogne avec plus de 5.000 cas en sept jours et l’Aragon (2.884) mais le rebond s’accentue aussi dans la région de Madrid (2.074). Au total, l’Espagne dénombre plus de 288.000 cas de Covid-19 depuis le début de l’épidémie et plus de 28.400 morts.

Après EELV, c’est au tour du député de la France insoumise Bastien Lachaud de se montrer favorable à la gratuité des masques. « S’il est obligatoire, il doit être gratuit pour tous », a-t-il indiqué sur Twitter. « Parce que les masques sont trop chers pour bien des familles. Parce que nous devons être égaux face à la protection. Qu’attend le gouvernement ? »

La RATP a publié vendredi une perte nette de 88 millions d’euros au premier semestre, affectée par la crise sanitaire et par la grève contre la réforme des retraites en janvier. Le groupe public avait réalisé un résultat net de 126 millions d’euros sur les six premiers mois de 2019.

Le chiffre d’affaires a baissé de 7,4% à 2,746 milliards d’euros, en raison notamment des effets de la grève de janvier (-69 millions) et surtout de la crise sanitaire (-224 millions).

Plusieurs organisations syndicales et une fédération patronale dénoncent l’absence de « prime Covid » pour le personnel soignant intérimaire ayant travaillé dans des établissements de santé durant la crise du coronavirus, évoquant un « accroc regrettable au principe d’égalité de traitement ».

« Partout dans le pays, des professionnels médicaux et paramédicaux intérimaires se sont portés volontaires et ont rejoint, sans hésiter, les établissements de santé en difficultés », rappellent ces organisations dans un courrier du 24 juillet, révélé vendredi par Le Monde.

« Lorsqu’une prime exceptionnelle a été annoncée pour reconnaître le dévouement et le travail consentis pendant cette période, tous ces personnels ont logiquement pensé qu’elle serait accordée à l’ensemble d’entre eux », ajoutent les signataires (CGT, CFDT, CFTC, FO, CFE-CGC, Unsa et Prism’emploi, qui fédère les entreprises de l’intérim). Dans leur courrier, que l’AFP s’est procuré, ces organisations s’étonnent du choix fait par le gouvernement d’exclure les intérimaires de ce dispositif.

Plus de 400 personnes vivant dans des bidonvilles ont été expulsées en juillet et presque 2.000 personnes, principalement des Roms, risquent de l’être en août, s’alarment vendredi plusieurs associations, inquiètes d’une « rupture dans leur accès aux soins », alors que l’épidémie de Covid-19 n’est pas terminée.

Dans une lettre adressée jeudi aux ministres du Logement, de l’Intérieur et de la Santé, le Collectif des associations unies (CAU), qui rassemble une trentaine d’organisations d’aide aux plus démunis, s’inquiète des conséquences de la reprise des expulsions de camps de Roms, qui risque « de provoquer une rupture dans leur accès aux soins dans un contexte sanitaire déjà très anxiogène ». Selon elles, « dix bidonvilles » et « au moins 441 personnes » ont déjà été expulsés depuis le 10 juillet, date de la fin de l’état d’urgence sanitaire et de la trêve hivernale, qui empêchait les expulsions et avait été prolongée exceptionnellement par le gouvernement à cause de l’épidémie.

Michelle Bolsonaro, l’épouse du président brésilien, a été testée positive, alors que Jair Bolsonaro se dit désormais guérit.

VIDÉO – Covid-19 au Brésil : Michelle Bolsonaro, l’épouse du président, testée positive à son tour

Le Premier ministre Jean Castex assure que « l’État et le gouvernement sont sur le pont ». « Dès la semaine prochaine, je serai sûrement conduit à aller voir de nouveau sur le terrain comment cela se passe, et à adapter les moyens en fonction de ce que je constaterai », a affirmé le locataire de Matignon.

Si certains secteurs, comme la Côte d’Azur, subissent de plein fouet la crise sanitaire avec l’absence de touristes étrangers, d’autres profitent de la situation. C’est notamment le cas des Vosges, où il n’y a jamais autant eu de vacanciers à cette époque de l’année.

La pandémie a fait au moins 673.909 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles vendredi à 11 heures.

Plus de 17.352.910 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires. Les États-Unis demeurent le pays le plus touché (152.070 morts), suivis par le Brésil (91.263 morts), le Mexique (46.000), le Royaume-Uni (45.999) et l’Inde (35.747).

Si au début de l’épidémie, des scientifiques alertaient sur le potentiel rôle contaminant des plus jeunes, il semblait acquis qu’ils n’étaient finalement pas de grands vecteurs de diffusion. Mais une nouvelle étude pourrait inciter à nouveau à la vigilance. L’occasion de faire le point sur ce que l’on sait.

L’été n’a pas fait disparaître le coronavirus comme certains l’annonçaient et beaucoup l’espéraient. La pandémie continue sa progression à travers le monde et certains pays jusqu’ici épargnés, comme le Vietnam, enregistrent leurs premiers décès. Les Etats-Unis sont toujours le pays le plus touché par le virus, en nombre de cas comme en nombre de morts, avec plus de 150.000 décès, selon le bilan de l’université Johns Hopkins.

En France, la reprise de l’épidémie inquiète les autorités sanitaires depuis quelques jours. Pour la première fois depuis avril, jeudi, le nombre de patients en réanimation a légèrement augmenté. Le respect des gestes barrières étant mis à rude épreuve par la chaleur et les vacances, le gouvernement a annoncé un renforcement des mesures de prévention. Le port du masque, obligatoire depuis le 20 juillet dans les lieux publics clos, pourra désormais être imposé localement par les préfets, a annoncé vendredi 31 juillet le ministre de la Santé Olivier Véran. 

Accord sur le plan de relance européen : Emmanuel Macron invité du 20H de TF1 ce mardi soir

Cérémonie allégée, quatre pays invités, les soignants à l’honneur : un 14-Juillet en hommage aux héros de la crise sanitaire

Sommet européen sur le plan de relance économique : quels sont les points de blocage ?

Dons aux associations d’utilité publique : la réduction d’impôt revue à la hausse par le Sénat

Ils ne partiront pas en vacances ensemble : retour sur 5 jours de discussions tendues entre les chefs d’Etat européens

Sommet européen : qui sont les chantres de la frugalité qui s’opposent au couple Macron-Merkel ?

Covid-19 : quel bilan sanitaire pour la Suède, l’un de ces pays qui refusent le port du masque ?

Samedi noir sur les routes des vacances : 760 km de bouchons relevés à la mi-journée, un dimanche plus allégé

Votre adresse de messagerie est utilisée uniquement pour vous envoyer nos newsletters personnalisées et autres messages de prospection pour des produits et services analogues du Groupe TF1. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMihQFodHRwczovL3d3dy5sY2kuZnIvc2FudGUvZW4tZGlyZWN0LWNvdmlkLTE5LWNvcm9uYXZpcnVzLW5jb3YtbC1vbXMtcHJldm9pdC1xdWUtbGEtcGFuZGVtaWUtc2VyYS1jZXJ0YWluZW1lbnQtdHJlcy1sb25ndWUtMjE2MDYyNi5odG1s0gGJAWh0dHBzOi8vd3d3LmxjaS5mci9hbXAvc2FudGUvZW4tZGlyZWN0LWNvdmlkLTE5LWNvcm9uYXZpcnVzLW5jb3YtbC1vbXMtcHJldm9pdC1xdWUtbGEtcGFuZGVtaWUtc2VyYS1jZXJ0YWluZW1lbnQtdHJlcy1sb25ndWUtMjE2MDYyNi5odG1s?oc=5

News – EN DIRECT – Covid-19 : l’OMS prévoit que la pandémie sera « certainement très longue »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here