Etats-Unis! Voici pourquoi le plus gros fabricant chinois de puces électroniques est visé par des restrictions américaines!

0
2

Le cours de l’action de SMIC, spécialiste chinois des puces électroniques, a fortement chuté depuis que l’entreprise est dans le viseur des autorités américaines. Washington avait un temps envisagé de placer sur une liste noire la société, qu’elle soupçonne d’être liée à l’armée chinoise. Les autorités américaines ont finalement décidé d’imposer des permis d’exportation aux fournisseurs américains de SMIC.

Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC) fait partie des dernières entreprises chinoises en date à faire l’objet de mesures prises par le gouvernement américain. Les fournisseurs américains travaillant avec le géant de la puce électronique doivent désormais demander des permis individuels d’exportation en Chine, indique un courrier du Département du commerce des États-Unis, relayé par Reuters.

La lettre datée de vendredi 25 septembre fait état d’un « risque inacceptable » que les matériaux vendus à SMIC soient utilisés à des fins militaires. Le numéro un chinois du secteur réfute ces allégations et a affirmé fournir des services « pour des utilisations finales civiles et commerciales ».

Le cours de l’action chute

SMIC indique par ailleurs ne pas avoir de lien avec l’armée chinoise et ne pas avoir été officiellement informé des restrictions imposées par les États-Unis. Le ministère de la Défense et d’autres autorités du pays avaient réfléchi début septembre à l’éventualité de placer SMIC sur une liste noire empêchant tout échange commercial avec des sociétés américaines.

La mesure finalement appliquée est moins drastique mais elle a eu des conséquences importantes pour le fabricant chinois. Le cours de son action à la bourse de Hong Kong a chuté de 5 % lundi 28 septembre, rapporte Bloomberg. La valeur du titre avait déjà diminué de 27 % au cours du mois.

SMIC a évoqué dimanche 4 octobre la possibilité d’« effets matériels négatifs » de la décision américaine sur sa production et son activité. Le spécialiste des puces électronique assure être en contact avec les autorités commerciales américaines pour des négociations.

Source:https://www.ouest-france.fr/monde/etats-unis/le-plus-gros-fabricant-chinois-de-puces-electroniques-vise-par-des-restrictions-americaines-7004811

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here