France – Ukraine : des buts, la fête à Giroud, le petit génie Camavinga, c’était kermesse au Stade de France !

0
4

Une France très remaniée a vite réglé son compte à une Ukraine sciée en deux par le Covid-19 et réduite au rang de faire-valoir, ce mercredi, au Stade de France (7-1). Très déséquilibrée, l’opposition aura surtout permis aux Bleus de prendre du rythme, du plaisir et de la confiance avant le Portugal, dimanche.

C’était sans doute trop facile pour les Bleus, ce mercredi. Mais peu importe. Les joueurs de Didier Deschamps ont su optimiser ce match amical pour soigner leur efficacité offensive avant le Portugal, qui sera une tout autre paire de manches. Une bonne séance de travail, en somme.

Après avoir joué ses trois derniers matchs à trois derrière, « DD » avait décidé de tester autre chose en repassant à quatre en défense, dans un 4-4-2 en losange où le Lyonnais Aouar (22 ans) pouvait fêter sa première sélection en position de meneur en compagnie du Rennais Camavinga (17 ans), titularisé pour la première fois.

Cela donna du peps à des Bleus qui mirent très vite de la vitesse et de l’intensité à une touche de balle. Avec souvent des décalages, comme sur ce numéro de Digne, très actif, qui centra pour Giroud, dont la tête fut repoussée par le gardien vers Camavinga.

Dos au but, le petit génie, dont les changements de rythme sont stupéfiants, n’écouta que son talent pour ajuster tranquillement un retourné lobé côté opposé (1-0, 9e). Une merveille qui fait de lui le plus jeune buteur de l’histoire des Bleus depuis 1914.

La fête était lancée et pouvait être dédiée au héros du jour, Giroud, qui portait le brassard pour sa 100e sélection. Le capitaine, investi d’une mission et d’un objectif, prit ainsi ses responsabilités pour enrouler une frappe de vingt mètres dans la lucarne (2-0, 24e).

Son 41e but en Bleu, qui lui permettait d’égaler Platini, fut très vite suivi d’un 42e. Buschchan repoussa dans l’axe une frappe puissante d’Aouar sur laquelle il plongea avec allégresse (3-0, 33e), pour devenir seul le deuxième buteur de l’histoire des Bleus derrière Henry (51).

Actu monde – FR – France – Ukraine : des buts, la fête à Giroud, le petit génie Camavinga, c’était kermesse au Stade de France !

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés