J.K. Rowling accusée de transphobie : son agence perd quatre auteurs !

0
3

Rien ne va plus pour J.K. Rowling, la romancière à qui l’on doit Harry Potter. Accusée de transphobie pour des propos très maladroits, elle a été lâchée par Daniel Radcliffe et Emma Watson, tout en se mettant une partie de ses lecteurs à dos. Depuis, c’est jusque dans les agences avec lesquelles elle travaille que la polémique se poursuit…

Comme l’a relaté la presse britannique le 22 juin, quatre auteurs se disant membres de la communauté LGBT+ sous contrat avec l’agence Blair Partnership ont claqué la porte en signe de protestation contre les déclarations de leur consoeur J.K Rowling, signée dans la même agence : Fox Fisher, Drew Davies, Ugla Stefanía Kristjönudóttir Jónsdóttir (dit Owl Fisher), ainsi qu’un quatrième auteur ayant souhaité garder l’anonymat. Dans un communiqué, ils ont justifié leur démarche. « Cette décision n’a pas été prise à la légère et nous sommes tristes et déçus d’en arriver là. Après les déclarations de J.K. Rowling sur les personnes transgenres, nous avons pris contact avec l’agence en lui faisant une proposition pour réaffirmer son intransigeance sur les droits et l’égalité. Après nos discussions, nous avons ressenti qu’elle était incapable de s’engager dans une action appropriée et significative [ils voulaient notamment sensibiliser l’ensemble des auteurs de l’agence aux questions trans, NDLR] », ont-ils écrit.

Un porte-parole de The Blair Partnership a réagi à ces départs en se confiant au Guardian. « C’est notre mission, en tant qu’agence, de soutenir tous nos clients et leurs libertés fondamentales et nous ne commentons pas leurs opinions individuelles », a-t-il fait savoir, ajoutant cependant que l’agence pouvait être fière de la diversité de ses auteurs. « La liberté d’expression ne peut être respectée que lorsque les inégalités structurelles qui bloquent l’égalité des chances pour les catégories sous-représentées sont remises en cause et modifiées », ont ajouté les auteurs démissionnaires.

Selon le site Têtu, spécialisé sur les questions LGBT, une démarche plus ou moins similaire est en cours chez Hachette. Quelques collaborateurs refusent de travailler sur les prochains romans de J.K. Rowling.

Source: https://www.purepeople.com/article/j-k-rowling-accusee-de-transphobie-son-agence-perd-quatre-auteurs_a393989/1

News – J.K. Rowling accusée de transphobie : son agence perd quatre auteurs !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here