«La République en marche est un échec absolu!»

0
26

VU D’AILLEURS – Rumeurs de remaniement gouvernemental, résistance des vieux partis, succès attendu des Verts, l’analyse du politologue Pascal Perrineau.

À la veille du deuxième tour des élections municipales et de la valse des ministres qui s’ensuivra, l’analyse du politologue Pascal Perrineau.

Depuis de nombreux mois, il est à la recherche d’un ressort pour lancer ce qu’il a appelé lui-même «l’acte 2» du quinquennat. Jusqu’à maintenant, il ne l’a pas trouvé et il hésite entre une ligne sociale, avec un premier ministre plus à gauche, et une ligne écologiste, qui profiterait de la Convention sur le climat pour mettre en œuvre le scénario d’un deuxième acte vert. Je ne crois pas qu’il ait déjà choisi, il hésite. Cela dit, un remaniement du gouvernement sera nécessaire parce que des ministres ont fait la preuve de leur incapacité et qu’il faut un dispositif moins amateur, mais je ne crois pas que cela bouleversera les choses.

Rien d’étonnant : rien que le nom fait penser que ses membres doivent marcher au pas de l’oie tout en idolâtrant le petit monarque.

Les forces de LaREM sont « en même temps » leurs faiblesses. Il ne faut pas oublier que l’électorat de Macron en 2017 fut principalement composé des modérés de LR et du PS. C’est un électorat à la fois ouvert et volatile. En grande partie, les luttes partisanes et les leaders charismatiques (ou pas) lui importent peu, il vote en fonction de ses intérêts compatibles avec ses idéaux qui peuvent être parfois un peu vagues

Source: https://news.google.com/__i/rss/rd/articles/CBMiWmh0dHBzOi8vd3d3LmxlZmlnYXJvLmZyL2ludGVybmF0aW9uYWwvbGEtcmVwdWJsaXF1ZS1lbi1tYXJjaGUtZXN0LXVuLWVjaGVjLWFic29sdS0yMDIwMDYyNtIBAA?oc=5

News – «La République en marche est un échec absolu!»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here