Le Mexique se prépare au choc de l’ouragan Delta

0
3

À Cancún, la plus grande destination touristique du Mexique, plus de 160 abris ont été mis en place.

(Cancún) Le Mexique se prépare à encaisser le choc de l’ouragan Delta, qui risque d’être « extrêmement dangereux » lorsqu’il touchera le pays mercredi.

Yussel GONZALEZAgence France-Presse

Quelque 41 000 touristes qui se trouvent dans l’État de Quintana Roo (sud) ont été évacués rapidement à l’approche de l’ouragan dont « toute la force va se faire sentir dans le milieu de la nuit », selon un message télévisé du gouverneur de cet État, Carlos Joaquin.

Roberto Cintron, président de l’Association hôtelière de Cancún, Puerto Morelos et Isla Mujeres, a indiqué à l’AFP que sur ces 41 000 touristes évacués de ces stations, 85 % sont mexicains et les autres étrangers, principalement américains.

« Nous étions à 35 % de notre capacité. Pour empêcher la propagation de la COVID-19, les mêmes mesures ont été prises dans les abris que dans les hôtels, comme l’utilisation de gel, de bain de bouche », a ajouté M. Cintron.

À Cancún, la plus grande destination touristique du Mexique, plus de 160 abris ont été mis en place.

« Nous n’avons pas profité de l’endroit. Nous étions venus pour nous détendre à cause du coronavirus et passer du temps au grand air », confie à l’AFP Jonathan Rogers qui est descendu à l’Aquamarina Beach Hotel de Cancún, la grande station balnéaire de la région.

Avec les membres de sa famille, Jonathan, 30 ans, est arrivé de Mexico où il vit, après des mois de confinement forcé par la pandémie de COVID-19.

Plus tôt, mardi, Delta s’était renforcé en catégorie 4 sur une échelle de 5. Ses vents soufflent avec des rafales allant jusqu’à 230 km/h, selon un dernier rapport du Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami, en Floride.

L’ouragan a été localisé mardi soir à 0 h GMT à environ 230 km de Cozumel, au Mexique, et se déplace à une vitesse de 28 km/h, selon le NHC.

Delta devrait toucher dans la nuit la pointe nord de la péninsule mexicaine du Yucatan, avant de repartir mercredi vers le Golfe du Mexique, en direction des États-Unis.

À la nuit tombée, une légère bruine s’est abattue sur Cancún et ses rues désertées, avec des magasins fermés et des fenêtres protégées par du bois ou bardées de ruban adhésif, a constaté une équipe de l’AFP.

Dans ce contexte, le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador a ordonné le déploiement de 5000 militaires dans cette région.

Les troupes, qui appartiennent au Secrétariat de la Marine, exécutent le plan DN-III d’assistance aux populations sinistrées.

Bien qu’il ne soit pas prévu qu’il touche Cuba, les autorités de ce pays ont décrété une « alerte ouragan » dans plusieurs secteurs, a fait savoir la Défense civile cubaine.

Cette tempête se produit dans un contexte encore compliqué par l’épidémie de COVID-19 qui sévit dans le monde, et en particulier au Mexique.

Les autorités de l’État de Quintana Roo, où se trouve Cancún, ont indiqué qu’à partir de 13 h (18 h GMT), les activités non essentielles dans la région ont été suspendues.

Le gouverneur de cet État, Carlos Joaquin Gonzalez, a décrété la fermeture des aéroports de Cancún et de Cozumel à partir de 17 h locales (22 h GMT).

Maria Alexandra Gonzalez, 34 ans, touriste du Costa Rica, a été priée de monter à bord d’un bus avec sa valise de 25 kilos et un chapeau qu’elle n’a jamais porté, car les pluies sont continues depuis son arrivée à Cancún.

« Nous n’avons pas eu beaucoup de soleil et c’est dommage. Nous n’avons pas pu sortir ni voir d’autres endroits », déplore-t-elle pour l’AFP.

Les habitants ont aussi été encouragés à acheter de la nourriture et de l’eau potable, ainsi qu’à rassembler des documents importants à conserver, avant que l’ouragan ne touche terre.

Cette situation est un nouveau coup dur pour Cancún et ses environs, qui avaient déjà connu une baisse spectaculaire de la fréquentation touristique à la suite de la pandémie.

Le taux de fréquentation touristique dans le secteur n’est que de 33,5 pc, selon le syndicat hôtelier local.

Le tourisme représente plus de 8 % du PIB du Mexique, quatrième pays au monde le plus touché par le nouveau coronavirus, avec 82 348 décès et près de 800 000 cas confirmés.

Les pluies ont été abondantes jusqu’à lundi, lorsque la tempête tropicale Gamma a touché terre le week-end dernier, tuant au moins six personnes et en affectant 600 000 autres.

Les ouragans de forte intensité sont ceux appartenant aux catégories 3 à 5 sur l’échelle Saffir-Simpson.

Delta est la 26e tempête portant un nom, dans une saison des ouragans dans l’Atlantique inhabituellement agitée, durant laquelle plusieurs records ont été battus. À cause de l’épuisement de la liste des noms prévus, les météorologues ont commencé à les identifier en s’aidant de l’alphabet grec.

(Cancún) L’ouragan Delta a atteint mercredi la côte est du Mexique, avec des vents soufflant jusqu’à 175 km/h, ont annoncé les services météorologiques américains.

(Miami) La tempête tropicale Delta s’est transformée en ouragan lundi dans les Caraïbes et atteindra une forte intensité en passant sur la péninsule mexicaine du Yucatan mardi, avant d’arriver au sud des États-Unis cette semaine, ont annoncé les météorologues.

(La Paz) Les provinces boliviennes de Santa Cruz (est) et Chuquisaca (sud-est) se sont déclarées samedi en « état de catastrophe » devant l’avancée des incendies forestiers qui menacent des aires protégées, et ont demandé une aide d’urgence du gouvernement central.

(Lima) Le gouvernement péruvien a allégé samedi les mesures de confinement imposées aux personnes âgées à cause de la COVID-19, leur permettant désormais de brèves promenades, et il a levé les quarantaines dans trois provinces.

(Entre-Ríos) Des milliers de migrants honduriens ont vu s’évanouir samedi au Guatemala leurs rêves de gagner les États-Unis pour fuir la misère et la violence et se sont résignés, épuisés, à leur rapatriement par les autorités guatémaltèques.

(Entre-Ríos) Le Mexique a déployé des militaires le long de sa frontière avec le Guatemala à l’annonce de l’arrivée de la caravane de migrants honduriens qui traversent actuellement le Guatemala pour tenter de rejoindre les États-Unis, bravant les menaces d’arrestation du président guatémaltèque.

(Entre Ríos) Le président du Guatemala a ordonné jeudi l’arrestation et l’expulsion des quelque 3000 migrants honduriens qui venaient de franchir en « caravane » humaine la frontière du pays dans l’espoir de rejoindre les États-Unis, malgré les risques et les restrictions liés à la pandémie de coronavirus.

(Asuncion) Les pompiers au Paraguay luttent contre de multiples incendies qui font rage dans plusieurs régions du pays et le Parlement a décrété jeudi l’urgence nationale afin que le gouvernement puisse leur faire parvenir plus de moyens.

(Rio de Janeiro) Le nombre de incendies de forêt a augmenté de 61 % en septembre par rapport au même mois de l’année dernière en Amazonie brésilienne, et a presque triplé au Pantanal, où tous les records ont été battus, selon les chiffres officiels rendus publics jeudi.

(Brasilia) Allié indéfectible de Donald Trump, le président brésilien Jair Bolsonaro est monté au créneau mercredi contre les déclarations « désastreuses » du candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden, qui a menacé son pays de sanctions économiques à cause de la déforestation en Amazonie.

(Sao Paulo) Les actes de violence contre les peuples autochtones au Brésil ont augmenté de 150 % l’an dernier par rapport à 2018, selon un rapport publié mercredi par un organisme catholique très critique envers le président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

(Mexico) La justice mexicaine a réclamé l’arrestation de militaires soupçonnés d’être impliqués dans la disparition de 43 étudiants il y a tout juste six ans, une affaire qui avait bouleversé le pays et entrainé une grave crise politique.

(Quito) Le président équatorien Lenin Moreno a rejeté vendredi un projet de loi, approuvé par le Parlement, visant à dépénaliser l’avortement dans toutes les situations d’urgence médicale.

(Sao Paulo) Le président brésilien Jair Bolsonaro est dans un état « stable » et « sans douleur » après avoir été opéré vendredi à Sao Paulo pour l’extraction d’un calcul rénal dans sa vessie, a annoncé la présidence dans un communiqué.  

(Rio de Janeiro) Pas de défilés d’écoles de samba ni de carnaval de rue à Rio de Janeiro en février 2021 : les festivités exubérantes qui attirent des millions de visiteurs dans la capitale touristique du Brésil ont été reportées sine die à cause de la pandémie de coronavirus.

(Caracas) Le président Nicolas Maduro a annoncé mardi que le Venezuela venait de créer un « commando d’opérations spéciales » chargé de contrer d’éventuelles actions subversives des États-Unis sur son territoire.

Conditions d’utilisation|
Politique de confidentialité|
Registre de publicité électorale|
Code de conduite

Source: https://www.lapresse.ca/international/amerique-latine/2020-10-06/le-mexique-se-prepare-au-choc-de-l-ouragan-delta.php

Tropical cyclone, Mexico

Actu monde – CA – Le Mexique se prépare au choc de l’ouragan Delta

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés