L’historien Dominique Kalifa, fidèle contributeur de «Libération», est mort

0
8

Pascal Dibie : «Comment toute une partie de l’humanité accepte-t-elle de passer ses journées assise sur une chaise de bureau ?» Abonnés

Covid : que devient la filière des masques textiles «made in France» poussée par le gouvernement ?

Covid-19 : pourquoi Jean Castex a-t-il dû s’isoler, contrairement aux coéquipiers de Mbappé, testé positif ?

13.09.20

11:42

Nous avons appris avec tristesse, ce matin, le décès de Dominique Kalifa, historien et fidèle collaborateur des pages Livres de Libération depuis plus de trente ans. Il est mort hier, à l’âge de 63 ans.

Spécialiste de l’histoire du crime et de ses représentations, il était professeur à l’université Panthéon-Sorbonne, où il dirigeait également le Centre d’histoire du XIXe siècle. Sur Twitter, plusieurs messages d’anciens élèves saluent «un formidable enseignant et un historien passionné».

Dernièrement, Dominique Kalifa avait participé à notre série d’été dédiée aux faits divers vus par les intellectuels, avec un article sur le «Crime du métro», l’affaire jamais résolue d’un assassinat dans les sous-sols parisiens.

11.09.20

Ce camp, l’un des plus importants en Méditerranée, a été détruit mercredi par un incendie, laissant près de 13 000 réfugiés dans le dénuement le plus total. Des intellectuels de plusieurs pays lancent un appel pour qu’ils soient accueillis dignement.

10.09.20

L’espionnage, ça ne date pas d’hier. «Il y en a eu dès l’Antiquité», indique Yvonnick Denoël, historien du renseignement. Mais c’est lors de la Première Guerre…

07.09.20

Leader de la mouvance néofasciste, le fondateur de l’Œuvre française est mort vendredi. Retour sur le parcours d’une des figures de l’extrême droite terroriste d’après-guerre avec l’historien Nicolas Lebourg.

06.09.20

L’historienne Jenny Raflik revient sur l’importance de l’attentat de l’Hyper Cacher pour les juifs de France, déjà victimes d’atteintes antisémites régulières.

08.09.20

Dans son «Histoire de la fatigue», l’historien retrace l’évolution de la lassitude, et son passage du physique au mental, jusqu’à nos jours. Ce sentiment d’épuisement a été renforcé par la pandémie de Covid-19, en particulier pour les travailleurs, dont la situation a longtemps été invisibilisée.

Source: https://www.liberation.fr/direct/element/_118836/

Dominique Kalifa

Actu monde – FR – L’historien Dominique Kalifa, fidèle contributeur de «Libération», est mort