Ma Prime Rénov’ : le barème (enfin) dévoilé, quel montant pour vous ?

0
4

MA PRIME RENOV 2021. Le gouvernement a divulgué ce lundi les barèmes de revenus de Ma Prime Rénov’, ainsi que les montants de l’aide en 2021. Pour rappel, le montant dépendra de votre niveau de ressources, de la localisation de votre logement et de la nature des travaux engagés.

[Mis à jour le 05 octobre 2020 à 14h44] Quel sera le montant de votre prime ? Le ministère de la Transition écologique a enfin dévoilé les contours de Ma Prime Rénov’ qui sera désormais accessible à tous les ménages au 1er janvier 2021. Vous prévoyez d’engager des chantiers en cette fin d’année 2020 ? Pas de panique, les travaux réalisés dès le 1er octobre seront éligibles ! Le montant de votre aide dépendra à la fois de la nature du chantier engagé, de la localisation de votre résidence principale – seul logement à pouvoir bénéficier de Ma Prime Rénov’ – et de votre niveau de revenus. Au total, quatre catégories de revenus ont été créées : Ma Prime Rénov’ Bleu, Jaune, Violet et Rose. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, Emmanuel Wargon, ministre déléguée au Logement, avait fait savoir que l’aide pourra désormais financer jusqu’à « 90% du devis » de certains ménages. Dans un document publié ce lundi, le ministère a dévoilé tous les barèmes qui seront en vigueur l’an prochain. 

#Logement | « En 2020, nous estimons que 150 000 ménages auront demandé #MaPrimeRenov. En 2021, la cible sera élargie et l’ordre de grandeur tournera donc sans doute autour de 400 000 ou 500 000 dossiers. » – @EmmWargon https://t.co/Hir7PFtxuJ

Un exemple ? Dans sa présentation détaillée, le ministère donne l’exemple d’un couple avec deux enfants, ayant des revenus annuels de 30 500 euros, propriétaires occupants d’un logement dans la Creuse. Pour remplacer leur vieille chaudière fonctionnant au fioul par une chaudière à granulés, une aide de 15 900 euros est possible pour un coût de travaux estimé à 18 000 euros. Dans le détail, le forfait Ma Prime rénov’ s’élève à 10 000 euros, auxquels s’ajoutent 1 500 euros de bonus sortie de passoire, leur logement étant classé F en DPE et 4 400 euros de certificats d’économies d’énergie. Sachez qu’un simulateur a été mis en ligne ce lundi. Retrouvez l’intégralité du nouveau barème pour 2021 dans notre article dédié. 

MaPrimeRénov : « Les personnes les plus modestes peuvent être aidées jusquà 90%. Les personnes les plus aisées ce sera 35 à 40% daide. » @EmmWargon détaille le dispositif dans #RTLMatin avec Yves Calvi pic.twitter.com/RM8ASUBqJO

Dans le cadre du Plan de relance, le gouvernement a décidé de revoir sa copie sur le dispositif Ma Prime Rénov’, mis en place en 2020. Tous les ménages pourront désormais en bénéficier, alors qu’elle était jusqu’à présent réservée aux foyers les plus modestes. Objectif affiché, inciter davantage les Français à engager des travaux de rénovation énergétique. Au total, deux milliards d’euros sont prévus. 

Ma Prime Rénov’ sera accessible à tous les foyers, sans conditions de revenus. Quatre catégories de revenus vont être créées en fonction du niveau de revenus : Bleu, jaune, violet et Rose. Voici les barèmes qui ont été dévoilés par le ministère : 

« Le montant [de la prime] dépendra du niveau de revenus et sera plus élevé pour les foyers modestes que pour les foyers aisés », avait ainsi expliqué Emmanuelle Wargon auprès du Parisien le 31 août. Outre la nature du chantier engagé, « l’aide sera modulée selon le lieu de résidence avec un barème spécifique pour l’Ile-de-France », a fait savoir la ministre. Les chantiers engagés « dès cet automne » (1er octobre) seront éligibles au dispositif. Ma Prime Rénov’ sera désormais ouverte à tous les propriétaires (bailleurs et occupants) et aux copropriétés. 

Vous souhaitez connaître le détail des montants par type de chantier et catégorie de revenus ? Voici ce qu’a publié le ministère de la Transition écologique et que vous pouvez retrouver en cliquant ici : 

Pour faire une simulation de votre aide, rendez-vous sur le site dédié simulaides. Pensez à vous munir de votre dernier avis d’impôt sur le revenu, pour être en mesure de communiquer votre revenu fiscal de référence. Vous devrez mentionner plusieurs informations sur votre logement (adresse, commune, année de construction, type de logement, surface et énergie de chauffage principale) et votre foyer (nombre d’adultes, personnes à charge, parts fiscales, statut, RFR).

Actée dans le cadre du budget 2020, Ma Prime Rénov’ est une aide financière qui vient remplacer le crédit d’impôt transition énergétique. Concrètement, cette aide est versée à la fin des travaux. Il n’est plus nécessaire d’attendre le décalage d’un an. L’éligibilité à Ma Prime Rénov’ dépend, pour l’heure, des revenus du propriétaire qui occupe le logement – résidence principale exclusivement – destiné à être rénové. Cette année, le dispositif s’est concentré sur les ménages les plus modestes. Il sera étendu à tous les ménages en 2021. 

Comme indiqué précédemment, Ma Prime Rénov’ est, pour l’heure, accordée sous condition de revenus. Versée par l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah), cette prime reprend donc le barème de cet organisme. Voici les limites qui s’appliquent, en Île-de-France et dans les autres régions en 2020 :   

Outre des conditions de revenus, sachez que vous devez impérativement être propriétaire occupant pour pouvoir bénéficier de Ma Prime Rénov’. A titre indicatif, un numéro de téléphone a été mis en place pour permettre aux particuliers d’y voir plus clair : 0.808.800.700. 

Tous les travaux d’économie d’énergie ne sont pas éligibles au dispositif qui remplace le CITE. Dans un document de présentation détaillée de Ma Prime Rénov’, le ministère de la Transition écologique liste l’intégralité des gestes éligibles en 2020, les voici : 

Le montant de la Prime Rénov’ dépend de la nature des travaux engagés et des ressources de votre foyer. Ainsi, pour l’installation d’une pompe à chaleur géothermique, un foyer très modeste (ayant moins de 20 593 euros de revenus par an) pourra obtenir une prime de 10 000 euros, tandis qu’un foyer aux ressources modestes, lui, touchera une prime de 8 000 euros. 

La prime peut être cumulée avec d’autres dispositifs existants, dans la limite de 20 000 euros par logement sur cinq ans. Ma Prime Rénov’ est cumulable pour les mêmes travaux avec les aides d’Action Logement et celles des collectivités locales par exemple. En revanche, sachez qu’elle ne peut pas être perçue avec les autres aides de l’Anah (Habiter Mieux Sérénité, etc). A noter : chaque type de dépense éligible est plafonné dans ce cadre. Voici quelques exemples des montants à respecter : 

Pour faire une demande de Ma Prime Rénov’, vous devez vous rendre sur le site maprimerenov.gouv.fr. Pensez dans un premier temps à demander un devis des travaux au professionnel (celui-ci doit impérativement être certifié RGE, reconnu garant de l’environnement), puis créez un compte et déposez votre demande sur le site du gouvernement. Ayez à l’esprit que vous devrez fournir un certain nombre de justificatifs : dernier avis d’impôt sur le revenu, adresse mail, coordonnées, l’intégralité des devis des travaux à réaliser et le montant des aides ou subventions dont vous bénéficiez pour ces mêmes travaux s’il y en a. « Le dépôt de la demande de prime en ligne doit impérativement être fait avant le démarrage des travaux », précise le ministère dans son document de présentation dédié. 

« En régime de croisière, les délais d’instruction sont de 15 jours pour une demande de prime, une demande d’avance, une demande de solde », peut-on lire dans la présentation détaillée de Ma Prime Rénov’. L’Anah vous confirmera ensuite l’attribution de votre prime, mais attention le versement n’est pas immédiat. Vous devez impérativement récupérer les factures pour faire la demande de paiement de Ma Prime Rénov’. 

Le versement de cette aide financière intervient à la fin des travaux. Dans une présentation détaillée, le ministère de la Transition écologique et solidaire avance que les premiers versements devaient être effectifs à partir du mois d’avril 2020. 

Les ménages aux revenus dits intermédiaires, aux ressources inférieures à 27 706 euros pour une personne seule et 44 124 euros pour un couple marié ou pacsé, peuvent bénéficier en 2020 d’un crédit d’impôt transition énergétique dit « résiduel ». Le montant de ce crédit d’impôt ne peut dépasser 2 400 euros pour un célibataire et 4 800 euros pour un couple. Le montant du CITE dépend de la nature des travaux – il devient désormais un forfait -, voici le barème qui s’applique pour des travaux individuels : 

A titre indicatif, un CITE forfaitaire de 300 euros est maintenu pour les bornes de recharge de véhicules électriques pour les propriétaires occupants en 2020. Dans son document de présentation, le ministère de la Transition écologique précise que « pour les travaux engagés fin 2019 et achevés en 2020, tout particulier éligible au CITE en 2019 peut bénéficier du CITE dans les conditions de 2019 plutôt que dans les conditions de 2020 dès lors qu’il a signé un devis et payé un acompte en 2019 (sous réserve du respect des critères administratifs et techniques d’éligibilité valables en 2019) ».

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Pour rappel, le CITE jusqu’en 2019 était un avantage fiscal correspondant à 30% des dépenses engagées. Un plafond était imposé à 8 000 euros pour une personne seule. Le taux de 15% s’appliquait à certains chantiers (remplacement des parois vitrées en double vitrage pour une meilleure isolation thermique ou des dépenses pour l’acquisition d’une chaudière à très haute performance énergétique au fioul). La déclaration du CITE intervenait au moment la déclaration de revenus. Il fallait remplir la déclaration n°2042-RICI, à partir de la case 7CB, et mentionner les dépenses que vous avez engagées en face du chantier correspondant.

Sommaire

2021
Simulateur
Définition
Conditions
Travaux éligibles
Montant
Aides cumulables
Demande
Versement
CITE 2020

[Mis à jour le 05 octobre 2020 à 14h44]  Quel sera le montant de votre prime ? Le ministère…

Je gère mes abonnements push

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Source: https://www.linternaute.com/argent/guide-de-vos-finances/2214307-ma-prime-renov-le-bareme-enfin-devoile-quel-montant-pour-vous/

Bonus payment, 2021

Actu monde – FR – Ma Prime Rénov’ : le barème (enfin) dévoilé, quel montant pour vous ?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés