Mince alors ! : Charlotte de Turckheim défenseuse cash des « grosses bonnes femmes »

0
3

En 2012, Charlotte de Turckheim sortait son troisième film dans les salles obscures, intitulé Mince alors !. Succès immédiat pour ce long métrage au casting haut en couleur, composé de sa fille Julia Piaton, Lola Dewaere ou encore Victoria Abril. Huit ans plus tard, il demeure un classique de la comédie française et est d’ailleurs rediffusé ce mardi 6 octobre 2020 sur TMC. Depuis plusieurs années, la réalisatrice étudie même la question d’une suite, qui aurait pour titre La Rechute. Car en plus de vouloir faire rire son public, Charlotte de Turckheim espère éveiller les consciences. En effet, à travers son film, elle a voulu dénoncer les nombreux clichés sur les femmes en surpoids souvent complexées par des « filles mincissimes » auxquelles elles s’efforcent de ressembler coûte que coûte.

« Audrey Hepburn, c’est un tas d’os : elle était anorexique. Aujourd’hui, c’est encore pire : on aime les mannequins maigres et malades, c’est atroce », estimait-elle dans les pages du magazine VSD en 2017. Charlotte de Turckheim en profitait alors au passage pour dénoncer « les couturiers homos qui n’aiment pas les femmes » et « qui veulent que les femmes ne soient que des portemanteaux », comme un certain Karl Lagerfeld. « Ça ne devrait pas exister des mecs comme ça !, avait-elle déploré à l’époque. Ils ont fait un tort fou à toute cette mode, à tous ces défilés. C’est terrible. »

Il est vrai que, de son vivant, le directeur artistique de Chanel avait déjà fait part de sa position controversée au sujet de la présence de femmes dites rondes sur les podiums, comme en 2009 dans Focus. « Ce sont les grosses bonnes femmes assises avec leur paquet de chips devant la télévision qui disent que les mannequins sont hideux. La mode, c’est le rêve et l’illusion. Personne ne veut voir des femmes rondes », avait-il déclaré. De son côté, Charlotte de Turckheim gardait malgré tout foi en l’avenir en voyant les lois évoluer. « On ne peut plus engager de filles de moins de tant de kilos », se rassurait-elle…

Source: https://www.purepeople.com/article/mince-alors-charlotte-de-turckheim-defenseuse-cash-des-grosses-bonnes-femmes_a406787/1

Mince alors

Actu monde – FR – Mince alors ! : Charlotte de Turckheim défenseuse cash des « grosses bonnes femmes »

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés