Mort de Jacqueline Sauvage, condamnée puis graciée pour le meurtre de son mari

0
2

Jacqueline Sauvage est décédée le 23 juillet 2020 à l’âge de 72 ans. La triste nouvelle a d’abord été annoncée par sa famille à La République du Centre, avant que l’une de ses filles et l’un de ses avocats n’indiquent que ses obsèques ont eu lieu mardi 28 juillet. Jacqueline Sauvage s’est éteinte à son domicile de La Selle-sur-le-Bied (Loiret), commune d’un millier d’habitants où elle a tué son mari, Norbert Marot, en septembre 2012.

Battue depuis de longues années – quarante-sept… -, cette mère de famille âgée de 65 ans au moment des faits a tué son époux à coups de fusil. Une journée qu’elle avait racontée en février 2017, dans l’émission Sept à Huit, sur TF1. « Il avait commencé à boire le matin à 11h. Ce jour-là, ça n’allait pas, c’était un lundi, il m’avait menacée », s’était-elle souvenue. « Il est rentré dans la chambre, a fracassé la porte, m’a traînée, jetée dans le couloir et m’a frappée encore d’un grand coup », avait-elle poursuivi. Et puis une phrase de trop l’avait poussée à commettre l’irréparable : « Il m’a dit :  »Je vais crever tes enfants, tes bâtards, te crever aussi’. Il m’a jeté un grand coup de poing dans la figure. Ça m’a fait comme une étincelle, je saignais. » C’est alors que Jacqueline Sauvage est allée chercher son arme et a tiré à trois reprises sur son mari, avant d’appeler les secours. Et comme si ce drame ne suffisait pas, Jacqueline Sauvage a perdu son fils dans le même temps : quelques heures auparavant, Pascal s’était suicidé, ne supportant plus l’ambiance que faisait régner son père.

En 2014 puis en 2015 en appel, Jacqueline Sauvage a été condamnée à dix ans de réclusion criminelle pour ce meurtre. Une peine minimale pour ce type de crime qu’avait réclamée le procureur général. Emprisonnée, Jacqueline Sauvage a bénéficié d’une forte mobilisation. En janvier 2016, François Hollande, alors président de la République, lui a accordé une grâce partielle lui permettant une sortie de prison anticipée alors que sa condamnation prévoyait une période de sûreté incompressible de 5 ans. François Hollande a fini par lui accorder une grâce totale en décembre de la même année.

L’histoire de Jacqueline Sauvage a été portée au petit écran, avec le téléfilm Jacqueline Sauvage : c’était lui ou moi diffusé par TF1 en octobre 2018. Muriel Robin y incarnait Jacqueline Sauvage.

Devenue un symbole malgr elle aprs le meurtre de son mari, Jacqueline Sauvage a accept de se livrer.Victime & coupable, un tmoignage poignant.http://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/sept-a-huit-jacqueline-sauvage-a-victime-sauvage.htmlPartagez son histoire !

Source: https://www.purepeople.com/article/mort-de-jacqueline-sauvage-condamnee-puis-graciee-pour-le-meurtre-de-son-mari_a398546/1

News – Mort de Jacqueline Sauvage, condamnée puis graciée pour le meurtre de son mari

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here