PSG-OM : Maracineanu « indignée » par des banderoles de supporteurs parisiens

0
4

Lundi 14 septembre, au lendemain du rocambolesque match de Ligue 1 PSG-OM (0-1), la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, s’est dite « choquée » et « indignée » par les banderoles jugées sexistes et homophobes des supporteurs parisiens avant la rencontre, en faisant le lien avec les incidents sur le terrain où l’arbitre a distribué cinq cartons rouges.

« Ce qui s’est passé à l’extérieur a été aussi de nature, j’ai l’impression, à chauffer les esprits sur les terrains, on l’a vu hier avec une distribution de cartons qu’on n’a jamais vue dans un tel match », a déploré la ministre, en marge d’une visite dans une école parisienne. Elle en a appelé à « la responsabilité » des joueurs, des entraîneurs, des clubs et des instances.

Dimanche, le Collectif ultras Paris (CUP), le principal groupe de fans du PSG, a publié dans la matinée sur Twitter deux photos de banderoles jugées sexistes et homophobes, déployées devant le Parc des princes et sur le pont de Bir-Hakeim, devant la tour Eiffel. Sur l’une, on pouvait lire « PSG-OM : 9 ans de sodomie en bande organisée ». L’autre s’en prenait au joueur marseillais Dimitri Payet et à sa femme.

« J’étais complètement choquée de voir ça à l’extérieur. J’ai toujours dit que, dans un stade, il ne pouvait pas y avoir des choses qui ne sont pas acceptables à l’extérieur et, là, aujourd’hui, c’est à l’extérieur du stade que les supporteurs déploient les banderoles. Je trouve ça honteux, je suis indignée par ce genre de comportement », a déclaré Roxana Maracineanu, qui avait elle-même remis le sujet sur la table en mars 2019, déjà après un classico PSG-OM où elle s’en était pris aux chants assimilant les Marseillais à « des rats », des « pédés » ou des « enculés ».

« Je voulais juste dire à tout le monde que nous on se bat, on réfléchit, on travaille avec les instances sportives pour pouvoir mettre en place des protocoles pour que le sport puisse reprendre en France, si c’est pour qu’il reprenne comme ça, franchement… » a poursuivi lundi Roxana Maracineanu. « On doit être très clair sur le fait que ce type de comportement, sur le terrain ou en tribune, doit être condamné », a lancé, à ses côtés, le ministre de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer.

Qu’avec ces deux clubs on est plus proche de la maternelle que de l’enseignement supérieur. Il ne faut pas s’attendre à ce que ça vole haut.

Dont on connait les idées nauséabondes

En quoi cette banderole est homophobe car bizarrement l’article ne le dit pas, l’AFP dans ses œuvres ?

Consultez les articles de la rubrique Football,
suivez les informations en temps réel et accédez à nos analyses de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéNous contacterPlan du siteMentions légalesCGUCGV Charte de modérationPolitique cookiesPolitique de protection des données à caractère personnel Archives

Créez un compte afin d’accéder à la version numérique du magazine et à l’intégralité des contenus du Point inclus dans votre offre.

Pour ce faire, renseignezvotre numéro d’abonné dans les paramètres de création de compte.

Source: https://www.lepoint.fr/sport/football/psg-om-maracineanu-indignee-par-des-banderoles-de-supporteurs-parisiens-14-09-2020-2391803_1858.php

Banderole PSG-OM

Actu monde – FR – PSG-OM : Maracineanu « indignée » par des banderoles de supporteurs parisiens