Sans carte d’électeur, pas de passeport en Guinée ! « Cette pratique d’intimidation ne marche pas »

0
73

Dr. Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

« Blaise Compaoré, au point de vue relations à l’internationales, au point de vue gardes, était plus puissant que Alpha Condé. Mais, quand le peuple Burkinabais s’est levé, Blaise Compaoré a fui dans le coffre d’un véhicule. Quand la conscience pénètre la masse, elle devient une force matérielle. Tôt ou tard, les pyromanes qui sont en train de pousser Alpha Condé, paieront devant le peuple de Guinée », a rappelé Fodé Oussou Fofana.

C’est une annonce plutôt surprenante que vient de faire le ministre guinéen en charge des Affaires présidentielles et de la défense nationale. A l’occasion du lancement officiel de la campagne du RPG Arc-en-ciel à Mandiana hier, dimanche 09 février 2020, Dr Mohamed Diané a présenté la carte d’électeur comme le sésame qui ouvre la voie à l’obtention d’une pièce d’identité en Guinée. Dans son effort à inciter les Guinéens à être prêts pour les scrutins couplés (élections législatives et référendum constitutionnel) du 1er mars prochain, ce proche du président Alpha Condé a laissé entendre qu’il est désormais impossible d’avoir une carte d’identité nationale ou un passeport, si on ne possède pas de carte d’électeur.

Mais, au cours d’un échange téléphonique avec un journaliste de Guineematin.com, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG (la principale formation politique d’opposition en Guinée), a rétorqué que cette annonce du ministre de la Défense nationale est « un discours d’un autre âge » qui vise à « intimider » les Guinéens.

A la tête de l’équipe de la majorité présidentielle qui est allée prendre part, à Mandiana, au lancement officiel de la campagne du RPG arc-en-ciel au compte des scrutins couplés (élections législatives et référendum constitutionnel) du 1er mars prochain, le ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles, ministre de la défense nationale, a invité les guinéens à partir retirer leurs cartes d’électeurs. Et, pour les « encourager » à rallier les points de distribution de ces fameuses cartes qui permettent de voter, Dr Mohamed Diané a annoncé que sans la carte d’électeur, il est impossible d’avoir des pièces d’identités (carte d’identité nationale, passeport) ou d’aller à la Mecque pour le pèlerinage.

« Si vous n’avez pas votre carte d’électeur, vous n’aurez pas votre carte d’identité. Parce que la carte d’électeur est nécessaire à la délivrance de la carte d’identité. Si vous voulez aller à la Mecque, si vous n’avez pas de carte d’électeur, vous n’aurez pas un passeport. Si votre enfant est à l’étranger et que vous voulez aller lui rendre visite, il vous faudra un passeport, alors que sans carte d’électeur vous n’aurez pas de passeport », a déclaré Dr Mohamed Diané.

Mais, selon le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée, Dr Fodé Oussou Fofana (qui a joint au téléphone un reporter de Guineematin.com), ce « discours d’un autre âge » du ministre de la défense nationale vise tout simplement à intimider les Guinéens.

« Le ministre Diané a toujours l’impression qu’on est dans les années 60. Il a toujours l’impression qu’on peut intimider les gens en parlant de cartes d’électeurs. Ça, c’est pitoyable. Parce que ce fichier électoral (contesté par l’opposition) est un fichier de la honte. C’est un fichier qu’on peut appeler fichier Alpha Condé pour le troisième mandat. Un fichier dans lequel une seule personne est capable de retirer quatre cartes d’électeurs… Quand il (ministre Mohamed Diané) dit que si tu n’as pas de carte d’électeur tu ne peux pas aller à la Mecque, tu ne peux pas avoir une carte d’identité ou un passeport, je rappelle tout simplement que le monde a évolué… Donc, cette pratique d’intimidation ne marche pas… Que les Guinéens n’écoutent pas ce discours d’un autre âge », a indiqué Dr Fodé Oussou Fofana.

Pour le président des libéraux-démocrates à l’Assemblée nationale, à entendre les propos du ministre Mohamed Diané, on a l’impression que « ce sont eux (les membres de la mouvance présidentielle) qui décident de qui doit avoir un passeport ou qui ne doit pas l’avoir » en Guinée. Mais, prévient Dr Fodé Oussou Fofana, « aucun pouvoir n’est éternel ». Et, ceux qui sont en train de pousser le président Alpha Condé vers un lendemain incertain pour la Guinée répondront un jour devant le peuple.

« Blaise Compaoré, au point de vue relations à l’internationales, au point de vue gardes, était plus puissant que Alpha Condé. Mais, quand le peuple Burkinabais s’est levé, Blaise Compaoré a fui dans le coffre d’un véhicule. Quand la conscience pénètre la masse, elle devient une force matérielle. Tôt ou tard, les pyromanes qui sont en train de pousser Alpha Condé, paieront devant le peuple de Guinée », a-t-il dit.

Farouchement opposé à l’organisation de toute élection en Guinée, dans les conditions actuelles, le vice-président de l’UFDG a invité les militants de la principale formation politique d’opposition à « déchirer » les cartes d’électeurs qui leur tomberont dans les mains.

« J’appelle l’ensemble des Guinéens de ne pas écouter un discours d’un autre âge, qui n’a pas de sens. En neuf ans de gouvernance, monsieur Alpha Condé est incapable de laisser un fichier biométrique… Nous insistons, nous persistons que nous ne sommes pas dans ce processus en cours (pour l’organisation des élections législatives et du référendum constitutionnel). Et, à nos militants, nous disons que si jamais ces cartes d’électeurs tombent dans vos mains, déchirez-les. Le jour où nous aurons un fichier, vous aurez vos cartes d’électeurs. Là, ce sont les cartes d’électeurs du RPG arc-en-ciel. Lorsqu’ils auront l’envie de faire des cartes d’électeurs de la Guinée, ils vont enrôler l’ensemble des Guinéens », a insisté Dr Fodé Oussou Fofana.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22


SOURCE : https://www.w24news.com/sans-carte-delecteur-pas-de-passeport-en-guinee-cette-pratique-dintimidation-ne-marche-pas/?remotepost=44637

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here