Six articles de plastique bientôt interdits au Canada

0
3

Les sacs et les anneaux pour les paquets de bière ou de boisson gazeuse sont ainsi appelés à disparaître, de même que les ustensiles, les pailles, les bâtonnets à mélanger le café et les « récipients alimentaires fabriqués à partir de plastiques difficiles à recycler », a annoncé Ottawa, mercredi.

Ottawa interdira d’ici la fin de l’année 2021 différents emballages et articles alimentaires en plastique à usage unique et veut améliorer le recyclage des autres déchets de plastique.

Jean-Thomas LéveilléLa Presse

Les sacs et les anneaux pour les paquets de bière ou de boisson gazeuse sont ainsi appelés à disparaître, de même que les ustensiles, les pailles, les bâtonnets à mélanger le café et les « récipients alimentaires fabriqués à partir de plastiques difficiles à recycler », a annoncé Ottawa, mercredi.

Ces articles sont visés parce qu’ils sont « nocifs », se retrouvent dans l’environnement, ne sont pas recyclés et que des solutions de remplacement existent déjà, affirme le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Jonathan Wilkinson.

Seulement 9 % des trois millions de tonnes de déchets de plastique générés chaque année au Canada sont recyclés, déplore Ottawa.

La vaste majorité de ces plastiques prend donc le chemin des sites d’enfouissement, mais quelque 29 000 tonnes se retrouvent dans la nature.

L’interdiction de ces six articles de plastique à usage unique s’inscrit dans la volonté du gouvernement canadien d’atteindre la cible de « zéro déchet de plastique d’ici 2030 ».

Ottawa compte par ailleurs obliger les fabricants de produits et emballages de plastique à y intégrer une certaine quantité de matières recyclées.

Le gouvernement fédéral ambitionne également d’améliorer le « processus de récupération et de recyclage du plastique ».

« Cette démarche stimulera l’investissement dans les infrastructures de recyclage et favorisera l’innovation dans la technologie et la conception des produits afin de prolonger la durée de vie des matières plastiques », peut-on lire dans le communiqué du gouvernement.

Ottawa recueillera les commentaires sur ces annonces jusqu’au 9 décembre prochain et entend finaliser sa réglementation d’ici la fin de l’année 2021.

Un condensé d’actualités pour ne rien manquer, chaque matin dans votre courriel, du lundi au vendredi.

(Paris) Septembre 2020 a été le mois de septembre le plus chaud jamais enregistré dans le monde, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique, qui évoque la possibilité que 2020 détrône 2016 comme année la plus chaude.

Une nouvelle étude australienne suggère qu’il pourrait y avoir 30 fois plus de plastique au fond des océans qu’en surface. Cependant, ces données ne tiennent pas compte de la hausse vertigineuse des plastiques à usage unique depuis le début de la pandémie. Tour d’horizon d’une problématique qui contribue également au réchauffement climatique.

Le ministère de l’Environnement a annoncé mardi qu’il révoque le permis d’un centre de recyclage de matériaux de construction qui fonctionnait illégalement depuis des années à Kanesatake et s’était transformé en énorme dépotoir à ciel ouvert.

(Moscou) Un amoncellement de carcasses de phoques, de poulpes, d’oursins recouvre une côte de la lointaine péninsule russe du Kamtchatka depuis plusieurs jours, Greenpeace criant à la « catastrophe écologique ».

Une ville de Finlande a eu une idée originale pour réduire les émissions de CO2 :récompenser les gens qui se déplacent à pied, à vélo ou en transports en commun.

Des écologistes pressent Québec de suspendre les activités du Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) dans le dossier Énergie Saguenay de GNL Québec, et ce jusqu’à ce que les mesures sanitaires soient levées. Ils craignent que la tenue du processus « en mode numérique », tel qu’annoncé par le gouvernement vendredi, laissera bon nombre de citoyens pour compte.

(Vancouver) Un avocat représentant 15 jeunes qui accusent le gouvernement fédéral d’avoir violé leurs droits constitutionnels en ne s’attaquant pas correctement au changement climatique, affirme que les tribunaux ont un rôle précis à jouer dans la détermination de l’issue du procès.

(Paris) La fonte de la calotte glaciaire du Groenland va causer une augmentation du niveau des mers plus importante au XXIe siècle que lors d’aucun autre siècle depuis 12 000 ans, même si le réchauffement de la planète est contenu, selon une étude publiée mercredi.

(Paris) Le géant sidérurgique ArcelorMittal a annoncé mercredi son objectif d’être neutre en carbone à l’échelle mondiale en 2050, élargissant son engagement l’an dernier de viser la neutralité carbone pour ses activités en Europe en 2050.

(Paris) Des ONG ont dénoncé mercredi les exportations de tigres nés en captivité depuis l’Union européenne, qui « stimulent la demande » illégale pour ces animaux protégés mais recherchés dans certains pays, notamment en Asie, pour leurs vertus médicinales supposées.

(Sydney) Le géant anglo-australien Rio Tinto est accusé de s’être soustrait à ses responsabilités dans le nettoyage des déchets toxiques de la gigantesque mine de Panguna, sur l’île papouasienne de Bougainville, dans une plainte déposée mardi en Australie.

(Singapour) La compagnie aérienne Singapore Airlines (SIA) a annoncé mardi renoncer à son offre de « vols vers nulle part » après des protestations sur l’impact environnemental de ce projet destiné à renflouer ses finances.

(Montréal) La Fondation Rivières a réalisé une carte interactive des déversements d’égout non traités au Québec, en collaboration avec l’École des médias de l’UQAM, qu’elle rend disponible au public lundi à l’occasion de la Journée mondiale des rivières.

(Ottawa) Le premier ministre Justin Trudeau a incité les pays possédant la plus grande superficie de masse terrestre à en faire davantage pour protéger la biodiversité de leurs terres et de leurs eaux.

(Sydney) Un ultime globicéphale a été sauvé dimanche du site de Tasmanie, dans le sud de l’Australie, où des centaines de ces dauphins-pilotes s’étaient échoués en début de semaine, portant à 110 le nombre d’animaux secourus.

Pour que les glaciers de l’Antarctique cessent de fondre, il ne suffira pas que la température de la Terre soit stabilisée. Il faudrait pour cela qu’elle devienne encore plus froide qu’elle ne l’était avant la révolution industrielle.

Conditions d’utilisation|
Politique de confidentialité|
Registre de publicité électorale|
Code de conduite

Source: https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/2020-10-07/six-articles-de-plastique-bientot-interdits-au-canada.php

Plastic, Canada, Pollution, Natural environment

Actu monde РCA РSix articles de plastique bient̫t interdits au Canada

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés