Home Tags Breaking news Guinée

Tag: breaking news Guinée

L’une des nombreuses mesures prises au compte de l’état d’urgence sanitaire pour freiner la propagation du coronavirus consiste à la diminution du nombre de passagers dans les véhicules de transport en commun. Mais, à la gare routière régionale de Kankan, située au quartier Aéroport, cette mesure n’est pas du tout respectée, a constaté le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Pour lutter contre la propagation du Covid-19, d’autres mesures restrictives ont été prises dans la nuit du lundi par le président Alpha Condé. En plus de l’instauration du couvre-feu nocturne, la ville de Conakry est désormais isolée de l’intérieur avec interdiction de sortir pour une période de 14 jours. Cette mesure passe mal chez les femmes qui revendent des produits vivriers « importés » de l’intérieur du pays.

« C’est bien beau de vouloir nous protéger du Coronavirus. Mais, on risque également de mourir de faim si on nous interdit de travailler et on ne nous propose rien en échange… », a fait remarquer un chauffeur qui pratique habituellement la ligne Conakry-Labé, rencontré dans la matinée de ce mardi à la gare routière de Bambéto.

Le nombre de personnes testées positives à la pandémie du Coronavirus ne fait que grimper en Guinée. Vingt-deux (22) cas ont été confirmés par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) depuis l’apparition de cette maladie dans notre pays. Pour freiner la chaîne de contamination, le chef de l’Etat a pris des mesures drastiques dans la soirée d’hier lundi, 30 mars 2020. Outre le couvre-feu, la capitale Conakry, qui est jusque-là l’épicentre de la maladie, a été isolée de l’intérieur du pays pour une durée de 14 jours reconductibles.

C’est le coordinateur de la cellule de communication de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) qui l’a annoncé. Selon Ousmane Gaoual Diallo, cette mesure s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid 19 qui sévit dans le monde. 

Le représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Guinée a appelé à l’implication de tous dans la lutte contre le coronavirus. Le professeur Georges Alfred Ki-Zerbo reste convaincu que le Covid19 va changer le cours de l’histoire dans notre pays.

Le prix du baril de pétrole continue sa descente sur le marché international. Et les adversaires du président Alpha Condé saisissent l’occasion pour lui demander de revoir à la baisse le prix des produits pétroliers à la pompe.

Dans le cadre du renforcement de l’état d’urgence sanitaire, le président Alpha Condé a annoncé l’isolement de Conakry de l’intérieur du pays et l’instauration d’un couvre-feu de 21 heures à 5 heures. Cette mesure qui interdit tout départ de Conakry, prise hier lundi, ne préoccupe pas les chauffeurs de taxis de Labé. Dans la matinée ce mardi, 31 mars 2020, la gare routière de Safatou était animée et certains chauffeurs s’activaient à embarquer des passagers désireux de rallier Conakry, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Comme annoncé précédemment, Depuis le mois de décembre dernier, l’humanité fait face à une pandémie due au nouveau coronavirus. Cette maladie qui se joue des frontières a déjà fait plus 35 000 morts à travers le monde. Et, depuis son apparition en Guinée, cette maladie du COVID-19 inspire la peur.

Dans le cadre de la prévention du Coronavirus, les lieux de culte ont été fermés en Guinée suite à l’état d’urgence décrété par le président Alpha Condé. Si cette mesure n’est pas respectée à Siguiri, ce n’est pas le cas à Yomou, en Guinée Forestière, où les églises sont fermées. Tel est le constat fait sur place le dimanche, 29 mars 2020, par Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.