Voici pourquoi L’Elecam a décidée d’empêcher les candidatures du MRC dans le Sud – CAMEROON NEWS ONLINE

0
97
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

L’accès à certaines parties du Cameroun devient de plus en plus difficile pour les militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) du Prof Maurice Kamto.

En effet, après l’interdiction faite à ces derniers le 1er novembre d’accéder à la ville d’Ebolowa, le Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), par l’intermédiaire de l’appareil de l’Etat, ne compte pas céder une portion de sa zone d’influence. Les autorités municipales de cette région sont retissant dans la délivrance les extraits d’Actes de naissance.

Dans un récit de la situation qui prévaut actuellement dans la région, Marie Flore MBOUSSI, militante du MRC, révèle que des instructions ont été donné aux agents de l’Elecam de ne pas recevoir les dossiers de candidature du parti du Prof Maurice Kamto.

Ci-dessous les révélations de Marie Flore MBOUSSI

Ce mardi, 19 novembre 2019, alors que des militants du MRC de la Mvila, dans le Sud, ont décidé d’aller faire établir leurs extraits d’Actes de Naissance à la Mairie d’Efoulan, un refus catégorique leur a été opposé.

En effet, alors que Monsieur le Maire de la Commune d’Efoulan était en train de s’entretenir avec un militant du MRC, ce dernier s’entend dire par le Maire que la Mairie d’Efoulan ne dispose pas de souches d’Actes de Naissance. Mais le militant du MRC fait savoir au maire que quelques minutes avant son arrivée, un personnel de la Mairie s’était déjà rendu disponible pour aller fouiller dans les archives afin de retrouver les souches concernées. Monsieur le Maire est donc obligé, toute honte bue, d’admettre que des souches existent bel et bien dans la mairie d’Efoulan comme dans d’autres mairies.

Par la suite et durant le même échange, un appel de Monsieur le Sous-préfet de la localité interrompt leur entretien. Le Maire reçoit une injonction selon laquelle il a l’obligation de ne rien signer concernant le MRC. Ainsi, bien que tous natifs de l’Arrondissement d’Efoulan, les militants du MRC se verront refuser le droit d’acquérir leur extrait d’Acte de Naissance au motif qu’ils sont du MRC et ce, sur leur terre natale.

Surpris par la grossièreté d’une telle attitude, les militants du MRC solliciteront une explication auprès du Maire; mais celui aura une attitude de plus en plus colérique et finira par dire à ses concitoyens et frères de terroir de se retirer de la Mairie car ne pouvant plus les recevoir et ne voulant plus les voir.

Plus tard, un personnel d’ELECAM fera une confidence aux militants du MRC. Selon celui-ci, ils ont reçu des instructions venant de « très haut »; ces instructions les obligent de ne pas laisser le MRC déposer des listes dans la Région du Sud. On doit donc légitimement envisager qu’ELECAM travaillera, durant ce processus électoral, à faire échec, systématiquement, à toutes les listes du MRC.

Un homme public camerounais a dit un jour : « Je voudrais que l’Histoire retienne de moi l’homme qui a apporté la démocratie et la prospérité au Cameroun ».

Source:https://www.camerounweb.com/CameroonHomePage/features/L-Elecam-d-cid-e-emp-cher-les-candidatures-du-MRC-dans-le-Sud-476351

LES ARTICLES LES LUS EN CE MOMENT:

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here